MWC : le Samsung Wave et Bada font boom



Conférence Samsung : un show européen à l'américaine !

Pour présenter son nouveau système d'exploitation mobile ainsi que sa nouvelle gamme 2010, Samsung a mis les petits plats dans les grands. Le constructeur coréen a sorti le grand jeu en s'appropriant le gigantesque Convention Center Grand Via de Barcelone la veille de l'ouverture du Mobile World Congress ! Le lieu a été intégralement relooké pour introduire le tout nouveau Wave, un Smartphone tactile qui devrait être le fer de lance de la marque pour l'année 2010. Pendant la conférence, l'ambiance son et lumière a fait l'objet de toutes les attentions : les quatre murs de l'énorme salle accueillant le show ont été transformés en écran de cinéma à 360 degrés. Entre chaque présentation, le public baignant dans une ambiance aquatique particulièrement réussie. Pour enfoncer le clou, le show était entrecoupé de chorégraphies qui faisaient presque oublier qu'il était ici question d'un Smartphone et surtout, d'un tout nouveau système d'exploitation mobile...

012C000002891418-photo-dsc-0092.jpg
012C000002891414-photo-dsc-0072.jpg

Murs de la salle transformés en écran géant, danseur : Samsung sort le grand jeu pour Wave et Bada.


Entre révélations... et absences

En ouverture de conférence, le vice-président exécutif, directeur de la division télécommunication de Samsung Electronics, JK Shin est venu présenter la nouvelle stratégie de Samsung pour l'année 2010. Comme on pouvait s'en douter, le but consistait à lever le voile sur Bada, le fameux nouveau système d'exploitation mobile de Samsung. L'intégralité de la conférence était axée sur les fonctionnalités qui seront intégrées à ce nouvel environnement.

012C000002891410-photo-dsc-0053.jpg
012C000002891412-photo-dsc-0063.jpg

JK Shin, vice-président exécutif, directeur de la division télécommunication de Samsung Electronics


Quelques points techniques entourant ce qui devrait être le fer de lance des téléphones Bada, à savoir, le Samsung Wave ont également été révélés. Lors du Show, Samsung a insisté sur l'intégration native de services Web tiers en vogue (« Social hub »). Bada pourra interagir avec un calendrier Google Calendar ou Yahoo et que bien sûr, les fameux réseaux sociaux incontournables (FaceBook et Twitter) seront intégrés au sein même des PIM du mobile. Par exemple, en ouvrant une fiche contact, il est possible de consulter le mur Facebook, ainsi que l'ensemble des médias photo et vidéo qui ont été publiés récemment par ce dernier (un peu à la manière d'HTC Sense).

012C000002891416-photo-dsc-0086.jpg
012C000002891420-photo-dsc-0096.jpg

Bada intégrera un « Social Hub » ainsi qu'un kiosque d'applications nommé « Samsung App ».


Autre annonce majeure : l'OS intégrera un équivalent de l'AppStore d'Apple qui prend cette fois le nom de « Samsung App ». Samsung promet une grande diversité de programmes. Dès sa sortie, ce kiosque devrait permettre de télécharger des jeux, des utilitaires, mais aussi des livres électroniques ainsi que des fichiers multimédias (films, musique ; etc.). Pour tenir son public en haleine, Samsung a laissé entendre qu'Electronic Art prévoyait de publier sa version mobile de Need For Speed Shift via le « Samsung App ».

En revanche, alors que Samsung est déterminé à poursuivre sa stratégie multi OS nomade (Android, Windows Phone, etc.), la conférence de presse n'a pas fait état du moindre terminal équipé d'un système concurrent. La stratégie est logique dans la mesure où le géant coréen semble bien décidé à privilégier sa nouvelle plate-forme avant tout.

Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : Barbie devient ingénieur informaticien
Accord Yahoo-Microsoft : pas de problème pour l'UE
Pas de version PC pour  Alan Wake  (MàJ)
Les Etats-Unis testent leur système informatique
Asus Eee PC T101MT : le Tablet PC adopte Pine Trail
En vidéo : Withings, une balance connectée à Internet
Vidéos : téléphone pare-balles et moustiques au laser
Live Japon - Télécoms, pas de place pour les petits
Warpzone 39 : blacklist, lutte des classes et chanson
Clubic Week : Hadopi tient ses promesses
Haut de page