Noomeo OptiNum : un pistolet qui numérise en 3D

00F0000002870410-photo-noomeo-optinum.jpg
Noomeo, qui avait déjà présenté l'année dernière un prototype, revient cette année au salon Imagina avec la version définitive de son scanner 3D. L'occasion d'en apprendre plus sur son fonctionnement, son champ d'application et son tarif.

OptiNum est donc un scanner 3D qui, contrairement à la plupart des solutions concurrentes qui font des mesures à l'aide de rayons laser, repose sur des caméras vidéos et sur un procédé de reconnaissance. Le procédé fait appel à deux capteurs CCD décalés d'une dizaine de centimètres qui filment et analysent un objet sur lequel est projeté un motif lumineux. Ce motif assiste le système de reconnaissance et dispense la mise en place de points de repères sur l'objet à numériser. Le dispositif se présente d'ailleurs sous la forme d'un pistolet à pointer à main levée vers l'objet à numériser, à une distance approximative confirmée par la superposition de deux points laser sur l'objet.

Le logiciel, qui peut fonctionner sur un ordinateur portable en situation de mobilité, analyse les images capturées par le dispositif et crée à la volée un nuage de points, qui peut être converti en véritable objet 3D. Une version avancée du scanner et du logiciel permettent d'affiner le résultat et même d'appliquer une texture en couleur à l'objet à partir des images capturées. Pour un objet d'une vingtaine de centimètres, on obtient une base satisfaisante en quelques minutes, à partir de laquelle des infographistes peuvent prendre le relai. Si elles sont plus précises et ne répondent pas aux mêmes usages, la plupart des solutions concurrentes génèrent quant à elles des modèles sans information de couleur et requièrent en outre que le scanner soit fixe.

012C000002870414-photo-img-0271.jpg
Les applications sont multiples, y compris pour le grand public. La numérisation d'une partie du corps d'un individu permet par exemple de réaliser une simulation de chirurgie esthétique ou, plus accessible, de confectionner des vêtements ou accessoires (chemise, chaussure) sur mesure. À terme, la société compte toujours porter sa technologie de reconnaissance sur téléphone portable, ouvrant ainsi la voie à de nombreuses autres applications, telles que la réalisation rapide de modèles en trois dimensions pour la vente en ligne ou encore pour intégrer son visage dans un jeu vidéo.

Reste que pour l'heure, même si elles sont moins chères que les solutions laser, l'acquisition d'une des solutions de Noomeo est loin d'être à la portée du grand public. L'OptiNum monochrome et sa variante couleur coutent respectivement 25 000 et 40 000 euros hors taxes. Ils sont fournis avec la version de base du logiciel, la version plus perfectionnée étant facturée 6 000 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une démo en approche pour  Just Cause 2
Une première alpha disponible pour Thunderbird 3.1
Core i5 / i7 : Intel met à jour sa plateforme vPro
Motorola Devour : un smartphone à clavier sous Android avec support du Flash
Motorola Zeppelin : un smartphone Android d'entrée de gamme en préparation
NKM appelle à une politique européenne du numérique
La 3D au service de l'ouïe et de l'acoustique
Smartphones : l'iPhone commence à perdre des parts de marché
Windows 7 : une enquête sur des problèmes de batterie
JO de Vancouver : une application WiMo et Android conçue par Satsports et HTC
Haut de page