YouTube étend sa phase de test autour du HTML 5

0
Vous en avez assez du lecteur Flash d'Adobe ? Pas de panique, le HTML 5, et la possibilité qu'il offre, via un navigateur compatible, d'afficher des contenus multimédias sans recours à un logiciel tiers, devrait vous faciliter la vie. YouTube, le portail de vidéos de Google, vient d'étendre la phase de test autour du HTML 5 et de la balise < video > initialement réservée à quelques vidéos à la majeure partie de son catalogue. Les internautes qui le souhaitent ont désormais la possibilité de faire s'afficher les contenus de YouTube directement dans leur navigateur, après avoir sélectionné l'option correspondante dans le programme de bêta test du site, TestTube. Pour en profiter, il faudra toutefois passer le site en anglais.

0190000002768744-photo-youtube-html5.jpg

« Notre prise en charge du HTML5 est expérimentale et il subsiste quelques limitations », prévient l'équipe YouTube. « Le HTML5 sur YouTube ne permet pas de lire des vidéos accompagnées de publicités, de sous-titres ou d'annotations, et il requiert un navigateur qui accepte à la fois la balise vidéo et les vidéos encodées en H.264 ». Pour l'instant, YouTube restreint donc la compatibilité à Chrome, le navigateur maison, Safari et Internet Explorer équipé du plugin Google Chrome Fame. Firefox, qui pourtant sait tirer parti de la balise video, n'est pas pris en charge à l'heure actuelle. Les vidéos lues en HTML 5 ne peuvent par ailleurs pas être passées en plein écran. « Nous étendrons les capacités de notre lecteur au fil du temps », rassure l'équipe.

0190000002768742-photo-youtube-html5.jpg

YouTube n'est pas le seul à s'intéresser au HTML 5. Un programme de test est également en cours chez Dailymotion depuis le mois de mai dernier. D'autres portails tels que TinyVid s'en sont même fait une spécialité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ericsson : un réseau 3G à 84 Mbits/s
Newsgator rachète le réseau social Tomoye
Le Nexus One de Google ne sera pas multipoint en France
IBM s'offre National Interest Security Company
Windows Azure : un partenariat entre Microsoft et Intuit
Sony Ericsson Vivaz : un smartphone 3G+, GPS et WiFi sous Symbian OS
Aux US, YouTube teste la vidéo à la demande payante
Motorola compte inonder le marché de smartphones Android
Garmin-Asus : des smartphones Android et Windows Mobile présentés en février
Publicité mobile : Google autorise le ciblage par téléphone et par opérateur
Haut de page