Une seule faille pour le premier patch Tuesday de 2010

13 janvier 2010 à 11h42
0
00C0000001930830-photo-logo-uac-windows-7.jpg
Microsoft a profité hier du deuxième mardi du mois pour publier le premier patch Tuesday de l'année 2010. Belle entrée en matière pour la firme de Redmond puisque ce nouvel épisode ne comporte qu'une seule vulnérabilité, contre douze pour le précédent.

Cette unique mise à jour corrige une faille « importante » permettant de prendre le contrôle d'un ordinateur fonctionnant avec n'importe quelle version de Windows, au moyen d'une police Embedded OpenType (EOT) spécialement conçue affichée dans une application prenant en charge ce format, tel qu'Internet Explorer, PowerPoint ou Word. Elle est jugée « critique » sous Windows 2000. Ce format permet d'intégrer ou d'associer une police à un document pour l'afficher sur n'importe quel ordinateur, qu'elle y soit installée ou non.

La mise à jour est disponible depuis mardi au travers de Windows Update, et sera installée automatiquement le cas échéant. Le bulletin de sécurité rappelle en outre que les utilisateur aux droits limités sont moins impactés que ceux qui disposent des droits administrateurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top