Recherche : AOL pourrait également signer avec Microsoft

18 septembre 2018 à 14h42
0
0096000001972852-photo-aol-logo.jpg
Tim Armstrong, le PDG d'AOL, rappelle que le contrat avec Google, concernant l'utilisation du moteur de recherche sur le portail Internet, expirera au mois de décembre prochain. Cependant, il n'est pas dit qu'AOL resigne d'emblée avec le géant de Mountain View.

C'est ainsi que M. Armstrong déclare : « j'ai porté un sweat Google pendant près de dix ans, mais maintenant il y a écrit AOL dessus. Et c'est vraiment ce que mes équipes et moi avons besoin de faire : s'assurer que le contrat est bel et bien bénéfique pour AOL ». Pour cette raison AOL, qui a récemment gagné son indépendance du groupe Time Warner, mesure chacune de ses actions et n'entend pas ignorer de nouvelles possibilités. « Google a été un bon associé (mais) Microsoft et les autres sont des partenaires intéressants », explique le PDG. Il ajoute : « je pense que nous serons très agressifs concernant le contrat de recherche ».

Rappelons qu'en juillet dernier Google avait cédé sa participation de 5% dans AOL pour 283 millions de dollars à Time Warner. Si Microsoft venait à signer un partenariat avec AOL, cela pourrait contribuer à augmenter la part de marché du moteur Bing. La société Google devra-t-elle bientôt faire face au trio Microsoft-Yahoo-AOL ? Reste à savoir ce qu'en penseront les autorités de régulation du commerce.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sony renouvelle ses compacts, Full HD à l'honneur
SFR compte vendre 500 000 smartphones de Palm d'ici 2 ans
Comcast/NBC : les autorités américaines scrutent le rachat
Google Mobile : de la géolocalisation à la publicité ?
Panasonic Lumix : mises à jour de routine, plus de pixels
  Dark Void,  images et vidéo de la version PC
QUE proReader : livres électroniques et emails sur une même liseuse
Boxee Box de D-Link : un media center minimaliste
Smart : HTC lance son premier featurephone à écran tactile
LG X300 : un netbook 11,6 pouces de 980 grammes
Haut de page