Twitter rachète Mixer Labs, éditeur de GeoAPI

24 décembre 2009 à 10h10
0
Twitter aurait-il trouvé comment employer l'argent versé par Google et Microsoft suite à la signature des accords leur permettant d'indexer le contenu généré par ses utilisateurs ? Pas impossible, puisque Evan Williams, CEO de Twitter, vient d'annoncer l'acquisition pour un montant non communiqué de Mixer Labs, éditeur de GeoAPI, une interface de programmation qui permet d'utiliser des informations liées à la géolocalisation dans le cadre du développement d'un client dédié au fameux réseau social.

« Quand la géolocalisation est ajoutée à des tweets (les courts messages publiés sur Twitter, ndlr), de nouveaux services à haute valeur ajoutée, liés aux dernières informations brûlantes ou à la localisation de contacts ou de commerces peuvent être terriblement améliorés », indique Even Williams. « Nos efforts en la matière viennent juste de débuter », laisse-t-il encore entendre. A l'heure du Web en temps réel, nombreux sont ceux qui pensent que la géolocalisation est la tendance à suivre, dans la lignée de services tels que Foursquare.

Entre autres choses, GeoAPI propose un outil de localisation qui permet d'établir, à partir de coordonnées GPS (latitude et longitude) l'emplacement de l'utilisateur sur une carte, en définissant par exemple l'intersection de rues la plus proche de l'utilisateur. L'interface de programmation est associée à une base de données qui liste plus de 16 millions de points d'intérêts, commerces et services de proximité. GeoAPI devrait donc prochainement venir enrichir l'API de géolocalisation que propose déjà Twitter, aujourd'hui utilisée par différents clients, fixes ou mobiles, de Twidroid à Seesmic.

02696008-photo-geoapi-twitter.jpg

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page