Facture record : un abonné porte plainte contre Orange

23 décembre 2009 à 14h02
0
02601818-photo-cl-3g-orange.jpg
Ayant écopé d'une facture de 159.212 euros obtenue suite à l'utilisation d'une clé 3G Orange, Jean Spadaro estime avoir été victime de « publicité mensongère ». C'est du moins le motif qu'il invoque dans une plainte déposée lundi auprès du tribunal de Fontainebleau, dont l'AFP indique avoir eu connaissance. Pour ce médecin urgentiste de 47 ans, jamais Orange ne lui a correctement expliqué que le caractère « illimité » du forfait souscrit avec sa clé 3G ne portait que sur le temps de connexion et non sur le volume de données transférées.

« Quand j'ai commencé à leur dire que j'allais médiatiser cette affaire, ils m'ont envoyé des mails pour m'informer de deux avoirs distincts de 22.622 euros et de 136.529 euros venant en déduction de la facture », explique l'intéressé à l'AFP. « Moi je souhaite un remboursement et un dédommagement », justifié selon lui par l'application de frais de rejet lors du blocage du prèlevement automatique du montant de son abonnement.

Il « faut donc qu'Orange cesse tout simplement d'utiliser des termes qui consistent à tromper les clients en oubliant de les informer ou en les informant mal », explique Jean Spadaro dans sa plainte.

Un avis désormais partagé par le régulateur des télécoms. « Les opérateurs ont une obligation morale de garantir au consommateur de disposer des moyens de maîtriser sa dépense », déclarait mi novembre Jean-Ludovic Silicani, président de l'Arcep. « Si cette obligation morale n'est pas remplie par les opérateurs, l'Autorité n'hésitera pas à proposer qu'elle soit inscrite dans le droit ».

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page