Il se vend plus de DVD & de Blu-ray, mais moins cher

Par
Le 18 décembre 2009
 0
008c000002645844-photo-film-hd-blu-ray-au-del-des-cimes.jpg
Il se vend plus de DVD, mais moins cher. D'après les chiffre révélés par Screen Digest pour le marché français, les ventes de DVD devraient augmenter de 14% en volume sur 2009 pour atteindre environ 96,78 millions d'unités, mais diminuer de 5% en valeur pour représenter un chiffre d'affaires globale de 1,263 milliard d'euros. Constat similaire du côté du Blu-ray, dont les ventes restent encore marginales au regard de celles du DVD. Sur l'année, 5,6 millions d'unités devraient avoir été écoulées, pour un montant global de 130 millions d'euros.

Par rapport à 2008, où le marché de la vidéo domestique avait permis de totaliser 1,382 milliard d'euros selon GFK, le marché devrait donc connaitre une très légère reprise, avec une croissance de l'ordre de 1% (en valeur).

L'augmentation des ventes en volume découlerait principalement de deux facteurs : le raccourcissement du délai nécessaire entre la sortie d'un film au cinéma et sa commercialisation en vidéo, passé de six à quatre mois ; la politique de promotions agressives mises en place par les distributeurs, qui multiplient les opérations de type « 5 DVD pour le prix de 3 ». Conséquence : le prix moyen d'un DVD s'établirait pour 2009 à 13,05 euros, soit une baisse de 17% sur un an. Du côté du Blu-ray, il faudrait en moyenne débourser 23,02 euros, une somme là aussi en baisse, estimée à 5% sur un an.

Pour 2010, Screen Digest estime que le marché devrait se maintenir, avec deux phénomènes attendus : la baisse continue des ventes de DVD (-6% en volume, -10% en valeur), partiellement compensée par l'essor du Blu-ray qui pourrait représenter un chiffre d'affaires annuel de 256 millions d'euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top