Le malaise se confirme chez les salariés de France Telecom

0
0140000002676930-photo-orange-centre-d-appels.jpg
Centre d'appels France Telecom
Les salariés d'Orange broient du noir. Selon un rapport, réalisé par le cabinet Technologia auprès de plus de 80 000 salariés du groupe, le climat social s'est fortement dégradé chez le premier opérateur français.

Selon le rapport, 65% des salariés interrogés estiment que leurs conditions de travail se sont dégradées ces dernières années. 39% pensent même que leur activité conduit à une dégradation de leur santé.

Un climat délétère qui détériore l'image de France Telecom auprès de ses troupes. Seuls 39% des salariés interrogés se déclarent fiers d'appartenir au groupe contre 96% dix ans plus tôt.

"(Ce rapport) va dans le sens de ce que nous pensons et craignions, et cela montre la nécessité qui a été la nôtre d'intervenir dans ce dossier", a déclaré mardi lors d'un point presse Xavier Darcos, Ministre du Travail, qui était intervenu suite aux nombreux suicides de salariés de l'opérateur.

Le Ministre s'est néanmoins déclaré opposé au départ de Didier Lombard, actuel PDG du groupe, mais entend travailler étroitement avec Stéphane Richard, nouveau directeur général adjoint.

Ce premier rapport de Technologia devrait en tout cas être suivi dès janvier d'un second rapport, portant plus particulièrement sur les 32 suicides qu'a connu le groupe ces deux dernières années, puis d'un rapport plus global proposant des solutions pour mettre un terme à la crise sociale que traverse France Telecom. Un horizon bien lointain pour des syndicats qui ont déjà qualifié ce premier rapport de "bombe à retardement".
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page