Le brevet JPEG va être réexaminé

03 février 2006 à 10h00
0
Un brevet nommé JPEG

L'affaire sur le brevet JPEG continue de faire beaucoup de bruit. Rappelons que depuis quelques temps, une société baptisée Forgent, qui détient la paternité sur ce brevet, enchaîne les procédures judiciaires et réclame des royalties à la plupart des grandes sociétés informatiques qui utilisent le format d'image JPEG. , Sony et sont déjà passés à la caisse afin de régler leurs différends avec Forgent, tandis qu'une procédure judiciaire a été engagée contre Microsoft à ce sujet. D'autres firmes comme , , Hewlett-Packard, , Canon, Creative Labs, JVC, Xerox, et Macromedia sont également menacées par Forgent.

Mais les grands du monde informatique ont décidé de réagir, ils ont ainsi demandé au U.S. Patent and Trademark Office (bureau de gestion des brevets américains) de ré-examiner les détails du brevet JPEG detenu par Forgent. La demande a notamment été appuyée par la Public Patent Foundation qui se hisse souvent contre l'utilisation abusive de certains brevets.

Des millions, voire des milliards de dollars en jeu...

La demande a finalement été acceptée. Le Patent and Trademark Office pourrait éventuellement prononcer la déchéance du brevet et/ou remettre en cause la paternité de Forgent. La firme serait ainsi privée d'une manne financière importante (voir récapitulatif financier ci-dessous). D'ailleurs, Forgent estime que les différents procès qu'elle a engagé auprès des fabricants de PC pourraient lui rapporter plus d'un milliard de dollars.

Le président de Forgent a déjà annoncé que sa firme avait passé plus de trois ans à consolider sa défense et qu'après analyse, elle n'avait pas trouvé d'argument valable qui serait capable de remettre en cause sa paternité sur le brevet JPEG. Pour finir et en attendant la décision du Patent Trademark Office, voici un petit récapitulatif des sommes engrangées par Forgent ces dernières années grâce au brevet JPEG :

  • Sony a déjà versé 16 millions de dollars US à Forgent pour obtenir certaines de ses licences.

  • Yahoo! et RIM n'ont pas précisé la somme qu'il avait versé pour obtenir une licence auprès de Forgent.

  • En moyenne, le coût de la licence Forgent serait de 1% sur chaque appareil, compatible JPEG, vendu. Ainsi, sur chaque appareil photo numérique écoulé au prix de 300€, Forgent toucherait 3€.

  • Au total, Forgent a déjà collecté plus de 105 millions de dollars US de royalties auprès des éditeurs de logiciels et des fabricants d'appareils photo numériques.
Modifié le 18/09/2018 à 15h01
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top