La publicité mobile ? une priorité selon Yahoo!

Alexandre Habian
04 décembre 2009 à 14h52
0
00FA000000490093-photo-a-la-une-dollar-mobinaute.jpg
Si Yahoo! a choisi de ne pas se lancer comme son concurrent direct dans la téléphonie mobile avec son propre système d'exploitation, voire avec un terminal à ses couleurs, le géant de la recherche sur Internet n'a pas dit son dernier en matière de mobilité.

Certes Yahoo! a fait un pas en arrière en arrêtant de développer sa suite compatible avec de nombreux téléphones pour se focaliser sur quelques logiciels iPhone et un un site web mobile mais la société américaine croit toujours dur comme fer au modèle économique lié à cet univers. Et plus particulièrement celui lié à la publicité mobile.

Pour Hilary Schneider, le vice président exécutif de Yahoo! pour l'Amérique du Nord, « il s'agit d'une priorité quotidienne pour nous », a-t-il annoncé à Reuters. « Si vous regardez juste la croissance de ce marché sur les mobiles, vous verrez qu'elle est déjà impressionnante et qu'elle n'utilise pourtant qu'une petite base de clients. Je crois que d'ici à 5 ans, de nombreuses sociétés hardware vont migrer leurs activités », ajoute-t-il.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top