Murdoch, Microsoft : haro contre Google ?

18 septembre 2018 à 14h42
0
02618650-photo-murdoch-wsj.jpg
Après avoir envisagé de déréférencer de Google ses sites d'information, Rupert Murdoch, magnat à la tête de News Corp, aurait engagé des pourparlers avec Microsoft, rapporte le Financial Times.

Les discussions concerneraient à la fois les modalités de ce déréférencement, les conditions de l'indexation des sites concernés (The Wall Street Journal, The New York Post, The Sun, The Times, The Australian, etc.) sur Bing de Microsoft, alternative à Google, et, enfin, la contrepartie financière d'un tel projet.

Ni Murdoch, conservateur australo-américain, ni Microsoft, numéro un mondial du logiciel, n'ont commenté l'article paru dimanche dans les colonnes du quotidien financier britannique. Une chose est sûre, Microsoft fait l'impossible pour grignoter des parts de marché sur Google. Quant à Murdoch, il ne porte pas les agrégateurs de contenus dans son coeur, la référence mondiale des moteurs de recherche en particulier. L'homme envisage un basculement de modèle économique pour la presse en ligne, du tout gratuit financé par la publicité, à l'accès payant à l'information.

Au printemps dernier, Robert Thomson, directeur de la rédaction du Wall Street Journal, déclarait dans les colonnes de l'Australian : « les lecteurs ont été amenés à croire - à tort je pense - que la majorité du contenu en ligne devrait être gratuit... Et il ne fait aucun doute que c'est dans l'intérêt des agrégateurs, comme Google. Ces derniers ont profité de cette perception erronée et ils sont peu disposés à reconnaître la valeur qu'ils tirent de contenus créés par d'autres. »
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bannières : Google acquiert la jeune pousse Teracent
Creative annonce sa nouvelle caméra Vado HD
Anuman Interactive annonce le rachat de Microïds
HP bénéfice net en hausse de 14% au T4 2009
Apple : Schiller défend la politique de l'App Store
Lundi réussi pour le Cybermonday
Connecté à Twitter et Office, Linkedin ouvre ses API
Synology lance des versions économiques de ses NAS
Une vulnérabilité 0-day touche IE6 et IE7
Les 10 projets mobiles phare développés par Qualcomm en 2010
Haut de page