Gare aux photos Facebook pendant votre arrêt maladie

Alexandre Laurent
23 novembre 2009 à 11h41
0
En arrêt maladie longue durée pour cause de dépression, une québécoise affirme que sa compagnie d'assurances a suspendu les indemnités qu'elle lui versait au motif qu'elle aurait remarqué des photos publiées par l'intermédiaire de Facebook sur lesquelles la jeune femme faisait la fête ou bronzait sur une plage. Constatant la fin des versements, Nathalie Blanchard, 29 ans, est alors entrée en contact avec son assurance, Manuvie, qui lui aurait répondu que la prestation pour invalidité dont elle bénéficiait n'avait plus lieu d'être, puisque la jeune femme donnait sur son profil Facebook tous les signes d'une vie épanouie.

D'après la chaine CBC News, qui rapporte l'incident, Nathalie Blanchard indique que son agent d'assurances aurait décrit des photos la montrant lors de sa fête d'anniversaire, ou prenant du bon temps dans un bar de Chippendales. La jeune femme, qui ne conteste pas ces événements, explique que son médecin lui a conseillé de prendre du bon temps et ajoute que ces bons moments ne signifient pas que ses problèmes de santé sont résolus. Elle se dit en outre choquée que son assureur ait exploré son profil Facebook et se soit contenté des quelques photos vues en ligne pour statuer sur son état.

L'assureur n'a pour l'instant pas commenté cette affaire. Dans un communiqué adressé à CBC News, il affirme toutefois qu'il prend pas de décisions concernant ses clients sur la seule base d'informations publiées sur des réseaux sociaux, tout en confessant les utiliser pour enrichir le dossier de ses clients.

02619110-photo-nathalie-blanchard-facebook.jpg
L'une des photos incriminées...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top