SFR Home 3G : du femtocell pour avoir la 3G à domicile ?

Par
Le 19 novembre 2009
 0
00f0000002612668-photo-femtocell-sagemcom-utilis-e-par-vodafone-uk.jpg
SFR devrait prochainement ouvrir le bal du femtocell auprès du grand public. Si l'opérateur se refuse pour l'heure à tout commentaire, une nouvelle option baptisée « SFR Home 3G » a effectivement fait une apparition prématurée sur la rubrique de gestion d'options des abonnés mobile. Cette option propose de « bénéficier d'une couverture optimale à son domicile ».

En fait d'option, il s'agit d'un boitier femtocell, une antenne relai de faible puissance à connecter à sa box qui assure la couverture 3G de son domicile et de ses proches environs. Celui-ci permet donc de palier aux zones non couvertes en 3G dans les contrées les plus reculées, mais aussi dans des enclaves des villes les plus denses, lorsque certaines conditions défavorables sont réunies. On ne sait pas toutefois s'il peut palier à la saturation du réseau dans des zones parfaitement couvertes.

À en croire le descriptif de l'option, qui indique qu'il suffit « simplement de brancher le boitier sur sa box ou modem ADSL », il fonctionnerait avec n'importe quel fournisseur d'accès à internet et pas exclusivement avec l'offre maison Neufbox.

Il ne profiterait en revanche qu'aux abonnés mobiles SFR. Chaque femtocell de SFR serait d'ailleurs réservée à un nombre limité d'abonnés (4 ou 5), préalablement déclarés. Contrairement à ce qu'on pouvait attendre, ceux-ci ne bénéficieraient pas de tarifs avantageux quand leurs communications téléphoniques transiteront par leur propre connexion.

SFR est ainsi en passe d'être le premier à lancer en France une solution femtocell auprès du grand public. C'est d'ailleurs Vodafone, deuxième actionnaire de SFR, qui a lancé en juin dernier au Royaume-Uni la première solution femtocell d'Europe,
012c000002612600-photo-sfr-home-3g.jpg
avec une antenne relai du fabricant français Sagemcom. À plus grande échelle, on s'attend à ce que Free intègre cette technologie au cœur des Freebox de prochaine génération pour améliorer sa couverture 3G, dans l'hypothèse qu'il obtienne effectivement la quatrième licence 3G pour laquelle il est le seul en lice.

La SFR Home 3G s'affiche à 200 euros, mais à l'heure où nous écrivons ces lignes, le lien « Souscrire » ne fonctionne pas. Contacté par nos soins, l'opérateur affirme qu'il communiquera à ce sujet « très prochainement ».
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top