🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

4e licence : verdict favorable pour Free le 17/12 ?

18 septembre 2018 à 14h42
0
00A0000001985436-photo-xavier-niel-et-maxime-lombardini-free-iliad.jpg
D'après des bruits de couloir entendus lors du Digiworld Summit de l'Idate, relayés par le Figaro, l'Arcep pourrait annoncer dès le 17 décembre prochain que la candidature de Free à la quatrième licence 3G a été retenue. Seul concurrent en lice, l'opérateur serait alors en mesure de venir concurrencer les trois principaux acteurs de la téléphonie mobile que sont Orange, Bouygues et SFR.

Cette rumeur intervient seulement une semaine après que l'Arcep, en charge de l'appel d'offres, a jugé recevable le dossier déposé par Iliad, la maison mère de Free. Jean-Ludovic Silicani, président de l'Autorité de régulation des télécoms, avait indiqué que cette dernière rendrait vraisemblablement sa décision avant la fin décembre. Avec un seul dossier à examiner, le processus a peut-être été plus rapide que prévu.

En admettant que l'information soit avérée, il reste à voir comment Free saura se tirer des obligations de couverture qui incomberont au nouvel entrant sur le marché de la téléphonie mobile. On imagine que le développement des technologies Femtocell, bientôt déployées de façon optionnelle par SFR sur ses box, permettra à Free de compter sur son parc de plus de trois millions de Freebox pour rapidement densifier son réseau, mais de lourds investissements devront tout de même être consentis.

Bien que la nature des offres mobiles que pourrait mettre en place Free en cas d'obtention de cette licence ne soit pas connue, Xavier Niel semble avoir l'ambition de reproduire le modèle qui a fait le succès de sa société dans le domaine de l'Internet. Une démarche qui n'aura sans doute pas l'heur de plaire aux opérateurs en place, qui ont à de nombreuses reprises exprimé les craintes que leur inspiraient les projets du « trublion des télécoms ». Bouygues a déjà lancé une tentative de recours auprès du Conseil d'Etat, visant à contester le prix de cette quatrième licence (240 millions d'euros) ainsi que ses modalités d'attribution. Lui mettront-ils d'autres bâtons dans les roues ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Technology Fast 50 : après la santé, Deloitte met le mobile à l'honneur
Lenovo prépare de nouveaux ThinkPad... abordables
Le navigateur Camino passe en version 2.0
Défragmentation : Diskeeper 2010 est disponible
Avant le spinoff AOL licenciera un tiers de ses employés
AOL voudrait revendre le logiciel ICQ pour $300 millions
Office 2010 bêta : quoi de neuf pour les pros ?
Une première bêta de Silverlight 4 pour les développeurs
Les Elfes Noirs arrivent gratuitement dans  Blood Bowl
MMO : la petite bête qui monte, qui monte
Haut de page