Office 2010 bêta : quoi de neuf pour les pros ?

Alexandre Laurent
19 novembre 2009 à 12h49
0
Comme prévu, Microsoft vient de mettre à disposition la version bêta publique d'Office 2010, la prochaine version Windows de sa suite bureautique. La « vague » est complète, avec d'un côté les clients destinés au poste de travail, et de l'autre les différentes applications serveur de l'éditeur, qui suivent et complètent Exchange 2010, dont la version finale a été lancé début novembre. Tour d'horizon des principales nouveautés de la suite, des applications bureautiques au serveur en passant par les Office Web Apps, une déclinaison allégée de Word, Excel, PowerPoint et OneNote accessible gratuitement, depuis le navigateur.

Collaboration : le maître mot

Au niveau du poste de travail, on retrouve l'interface ruban inaugurée avec 2007, dans une version légèrement plus sobre où le bouton rond laisse parfois la place à un menu Fichier. Celui ci ouvre Backstage, une nouvelle interface plein écran donnant accès à l'ouverture, l'enregistrement ou la création de documents, mais également aux métadonnées du document en cours d'utilisation, ainsi qu'aux fonctionnalités d'impression avec aperçu et d'exportation (vers Sharepoint, Skydrive ou encore sous forme de fichier PDF/XPS).

Du côté de Word, on notera l'apparition d'un volet recherche, mais aussi de vignettes de présentation pour les images, ainsi que d'une fonctionnalité permettant de rapidement modifier ces dernières, voire d'effectuer un détourage sommaire. Excel 2010 inaugure quant à lui les Sparklines, de mini-graphiques s'insérant dans une cellule d'un tableau et permettant de visualiser rapidement une tendance. Des nouveautés se trouvent également du côté des tableaux croisés dynamiques qui bénéficient notamment des Slicers, un outil permettant de filtrer rapidement les données.

0190000002609226-photo-office-2010-excel.jpg
Microsoft Excel 2010

Les améliorations les plus sensibles se situent au niveau de Powerpoint, capable maintenant de gérer les vidéos, voire de rapidement séquencer ces dernières, en sélectionnant un point d'entrée et un point de sortie, avant de les intégrer à une présentation. De nouvelles transitions font leur apparition, dont une rotation « cube 3D » qui n'est pas sans rappeler Compiz Fusion ! On retrouve par ailleurs logiquement les fonctions de retouche d'images évoquées pour Word.

Outlook profite quant à lui de nouvelles fenêtres de visualisation des conversations, grâce à laquelle on pourra supprimer d'un clic les redondances entre les messages. L'interface évolue là encore légèrement avec la généralisation de l'interface ruban. Associé à Sharepoint et Exchange, Outlook 2010 offre par ailleurs de nouvelles fonctionnalités de partages d'informations : affichage des profils annuaire au survol, notifications d'absence avant l'envoi d'un courrier, etc. La taille maximale des fichiers stockés en local passe par ailleurs de 4 à 10 Go, ce que devraient apprécier les plus voraces.

0190000002609228-photo-office-2010-outlook.jpg
Microsoft Outlook 2010

Associés à Sharepoint Server, les logiciels de la suite autorisent désormais le travail collaboratif, avec notamment l'édition simultanée d'un document. La zone modifiée par le premier utilisateur est alors « verrouillée » pour le second, qui peut interagir avec le reste du document. Outlook 2010 se dote quant à lui d'un nouvel outil, Microsoft Outlook Social Connector, qui permettra de s'interfacer depuis le client logiciel avec les principaux réseaux sociaux : celui de l'entreprise, Windows Live, mais aussi Linkedin, en attendant l'arrivée de Facebook et consorts. On pourra alors facilement rapatrier les informations liées à un contact, ou consulter ses derniers messages.

Office Web Apps

En tant que suite, la suite Office 2010 restera commercialisée sur le même mode que l'actuelle : achat de licences, en version boite ou en volume, et hébergement des produits serveurs, sur l'infrastructure de l'entreprise ou chez Microsoft moyennant un abonnement. En parallèle, Microsoft inaugure un outil en ligne gratuit, les Office Web Apps.

Financées par la publicité (du moins pour les utilisateurs grand public), elles permettent de consulter et d'éditer des documents Word, Excel, PowerPoint ou OneNote. Au niveau de l'édition, les fonctionnalités sont logiquement bien moins avancées qu'au sein des logiciels, mais la consultation se fait sans la moindre dégradation, dans la mesure ou le fichier est affiché dans son format natif et non converti en HTML. Là aussi, on retrouve la possibilité d'éditer à plusieurs un document.

En parallèle, Microsoft propose au téléchargement Office Mobile 2010 bêta sur son Windows Marketplace. Une façon pour l'éditeur de couvrir « trois écrans » : Web, mobile et PC, pour mieux asseoir sa suite bureautique qui serait aujourd'hui utilisée par 25 millions de personnes, particuliers ou professionnels et entreprises, en France.

On pourra télécharger la bêta d'Office 2010 via ce lien. Le logiciel est maintenant proposé en versions 32 et 64 bits. Les applications serveur ne fonctionneront quant à elles que sur un environnement 64 bits.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top