Web payant : comment R.Murdoch conciliera-t-il les attentes des consommateurs ?

Par
Le 17 novembre 2009
 0
00f0000002606002-photo-news-corp-logo.jpg
Le cabinet d'analyse Forrester Research vient de publier les résultats d'une nouvelle étude menée auprès de 4711 internautes américains. Au travers de ce rapport il apparaît que si les web magazines devaient s'orienter vers un modèle payant, 80% des personnes interrogées refuseraient de débourser le moindre centime. Seules 37 personnes déclarent être prêtes à souscrire à une offre premium globale pour le site Internet en question, tandis que 3% des participants au sondage estiment être potentiellement intéressés par le micro-paiement, c'est-à-dire l'achat d'un ou de quelques articles en particulier.

Ces chiffres risquent fortement de déplaire à un certain Rupert Murdoch. En effet, le patron de News Corp amorce depuis quelques temps une stratégie de retour au contenu payant. C'est ainsi que les applications mobiles du Wall Street Journal pour l'iPhone et le BlackBerry ne proposent plus l'accès gratuit à l'ensemble des articles. M. Murdoch avait ainsi déclaré : « La révolution numérique a ouvert de nombreux nouveaux canaux de distribution bon marché mais elle n'a pas pour autant rendu le contenu gratuit (...) Le journalisme de qualité n'est pas bon marché ».

02605988-photo-forrester-contenu-web-payant.jpg


Pourtant les derniers chiffres de Forrester semblent indiquer que cette stratégie ne serait pas profitable pour la société. D'ailleurs, l'analyste Sarah Rotman Epps chez Forrester explique : « les éditeurs devraient continuer à offrir leur contenu gratuitement avec de la publicité pour 80% des consommateurs qui ne seraient pas prêts à payer ». Notons par ailleurs que l'accès au contenu sur un site Internet ne fait pas forcément l'unanimité. Si la publication papier d'un journal devait cesser, seul un tier des personnes interrogées par Forrester souhaiteraient pouvoir y accéder depuis un site web, 3% depuis un lecteur de livres électroniques tel que le Kindle d'Amazon et jusqu'à 10% au format PDF par email. Reste à savoir si d'autres études confirmeront ces chiffres et si News Corp proposera alors d'autres formats pour l'ensemble de ses magazines.

Rappelons par ailleurs que Rupert Murdoch envisage également de bloquer l'indexation du contenu par les moteurs de recherche. « Les internautes qui naviguent au hasard sur nos pages ont une faible valeur publicitaire (...) Nous allons probablement retirer nos sites de l'index naturel de Google » avait-il affirmé dans une interview pour Sky News. A l'heure actuelle il suffit en effet de taper le titre d'un article payant du Wall Street journal au sein du moteur de Google News pour y accéder gratuitement. Parmi les éditions de News Corp potentiellement affectées par ces changements nous retrouvons également The New York Post, The Sun, The Times, The Australian et The Mercury@jvfr, pour ne citer que les quotidiens.
Modifié le 20/09/2018 à 14h36

Les dernières actualités

scroll top