Mailorama distribuera 100 000 € au secours populaire

Par
Le 16 novembre 2009
 0
00c8000002598244-photo-mailorama.jpg
Spécialiste de la monétisation d'audience, Rentabiliweb n'aura pas réussi à monétiser la foule. Le groupe a annoncé sa volonté de verser dès lundi les 100 000 euros du "bus de la fortune" Mailorama au Secours Populaire.

Spécialiste du cashback, Mailorama prévoyait initialement de distribuer cette somme, en liquide, ce samedi à 14 heures à Paris, au pied de la Tour Eiffel. La société avait obtenu l'autorisation écrite de la préfecture de police et s'était entourée d'un service d'ordre d'une cinquantaine de personnes pour encadrer cette opération qui se voulait "bon enfant".

De "bons enfants" hélas débordés dès samedi matin par plus de 5000 mauvais garçons dont le comportement a poussé la préfecture de Police à annuler l'opération avec pour conséquences un surcroît de violences, l'agression physique de quelques journalistes et de nombreuses destructions matérielles. "Ils ont dit qu'ils allaient donner de l'argent. Qu'ils assument désormais les conséquences" expliquaient deux jeunes manifestants au micro de LCI, pour justifier cette flambée de violences.

00c8000002598242-photo-emeutes.jpg
(c) nieuws.be / belga
"Rentabiliweb partage la colère de tous ceux qui se réjouissaient de voir un budget publicitaire aller pour une fois dans la poche des consommateurs" indiquait dès samedi soir le groupe Rentabiliweb, bien décidé à ne pas porter la responsabilité de ce fiasco.

Maire UMP du 7e arrondissement, Rachida Dati a pour sa part condamné "sévèrement les agissements des casseurs qui se sont attaqués aux forces de l'ordre et ont saccagé des véhicules" et a fait savoir son intention de déposer plainte... contre Rentabiliweb.

Une opération, sans doute mal encadrée par les forces de l'ordre, et dont l'angélisme s'est brutalement heurté aux réalités d'une France en crise, tant financièrement que socialement.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top