Live Japon : Keitai WiFi et Separate Phone

Par Karyn Poupée
le 14 novembre 2009 à 00h14
0
00A0000002596476-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
Traditionnellement, à l'approche des fêtes du nouvel an, les opérateurs de télécommunications mobiles japonais dévoilent leur collection hivernale. Deux des trois principaux groupes du secteur l'ont fait cette semaine, le même jour, mardi 10 novembre : Softbank le matin et NTT Docomo l'après midi, tentant chacun de convaincre les journalistes et analystes, avant le grand public, que leur stratégie respective est la meilleure et leur offre afférente imbattable.

Softbank s'est fait cette fois le chantre des mobiles 3G/Wi-Fi, tandis que NTT Docomo a présenté quelques innovations techniquement tape-à-l'oeil.

« L'ère de l'internet mobile est arrivée l'an dernier, cette année est celle des nouveaux contenus », a d'emblée lancé le patron de Softbank, Masayoshi Son, lors de sa conférence-fleuve où il n'a cessé comme d'habitude de s'autocongratuler. « J'utilise l'iPhone tous les jours et je ressens vivement cette extension des contenus, grâce aux nouvelles performances des appareils », a-t-il poursuivi. Ce furent pour ainsi les seuls mots sur l'iPhone, car l'homme se refuse à donner le moindre chiffre de vente. De toute façon, compte tenu de la taille du marché des smartphones au Japon, il ne peut s'en être écoulé des millions, et toutes les approximations fumeuses qui circulent ne sont que des évaluations que M. Son refuse de commenter. Mardi, il tenait de toute façon surtout à parler de son engouement pour les modèles hybrides WiFi/3G (ce qu'est aussi l'iPhone) et pour la gamme compatible qu'il lance.

00A0000002596478-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00A0000002596480-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00A0000002596482-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

« La vitesse augmente, de la 2e génération (2G) à la 3G, jusqu'au mode HSDPA/HSUPA (3,5G), » a relevé le patron de Softbank qui coupera son réseau 2G en mars prochain (plus de 90% de ses clients sont déjà en 3G). « Nous voulons encore aller plus vite, mais pour l'instant, sur les réseaux cellulaires, on ne le peut pas », d'où, selon lui l'intérêt du WiFi dont la vitesse sur voie descendante est 7,5 fois plus rapide que celle de la 3G actuelle, « même si la 3G nippone est la plus performante du monde ». Pour ceux qui n'auraient pas bien saisi le concept qu'il défend à présent, M. Son emploie une métaphore qu'il estime très explicite : « on respire avec le nez dans nos activités quotidienne (en marchant, au travail, dans les trains), cependant, quand on court, qu'on fait du vélo ou tout autre effort important, on respire avec la bouche pour bénéficier d'un débit d'air plus important. Eh bien avec le mobile, c'est pareil, il doit pouvoir employer deux voies respiratoires en fonction du volume de données qu'il doit absorber pour bien les afficher : autrement dit, se servir du réseau 3G dans les utilisations basiques (consultation de sites, échange de courriers, etc) et du WiFi lorsqu'il s'agit de regarder des vidéos en haute définition ou de télécharger d'autres gros contenus ». Sans compter que le Wi-Fi est aussi avantageux du point de vue financier et de l'usage des infrastructures, tant pour l'opérateur que pour le client. « Ce que nous avons fait avec l'ADSL au départ pour dynamiser l'accès à haut débit au Japon (casser les prix, pousser les gens à consommer des contenus volumineux pour un forfait accessible à tous), nous allons le faire avec le Wi-Fi sur le mobile », a-t-il juré.

00F0000002596484-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00F0000002596486-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

Et M. Son de promettre une offre de services et contenus spécialement conçus pour les gammes de « Keitai WiFi ». Ces contenus « uniques » seront proposées sur un portail spécial, qu'il s'agisse du quotidien de droite Sankei Shimbun, « tous les matins, gratuit, toutes les pages » (déjà disponible sur iPhone), ou des renommés magazines Aera, Newsweek (Japon) ou Mac Fan, en lecture intégrale. Plus de 20 titres sont prévus d'ici à la fin de l'année. S'ajouteront à cela les bandes-annonces des nouveaux films en haute qualité, ainsi que des programmes vidéo en direct (identiques à ceux proposés sur des plates-formes pour PC), et d'autres en location (catalogue de 2 000 titres), en partenariat avec Yahoo! Japan que contrôle aussi Softbank.

00A0000002596492-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00A0000002596494-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

Pour avaler tous ces gros contenus, Softbank a donc dévoilé huit modèles compatibles 3G/WiFi, lancés presque d'un seul coup, « ce qu'aucun opérateur au monde n'a fait jusqu'à présent ». Parmi eux, les appareils Sharp se taillent encore une fois la part du lion, avec notamment le surnommé « Aquos Keitai Full Touch » (941SH), à écran 4 pouces Half-XGA tactile multipoint. « Ce modèle peut afficher une page internet dans toute sa largeur, sans nécessiter de défilement latéral », s'est émerveillé M. Son.

S'y ajoute, entre autres, le petit frère, « Aquos Shot », destiné aux amateurs de photos, avec son capteur 12 millions de pixels et sa capacité de prendre 100 clichés en rafale, avec reconnaissance automatique sur les photos des visages d'individus préenregistrés. « Nous voulons être les premiers du monde à sortir des technologies inédites, des fonctions innovantes. Avec Sharp nous inventons des choses uniques. Même si Sharp n'est pas un fabricant d'appareils photos numériques, le groupe fait des photophones dont les capacités dépassent celles de boîtiers compacts », a souligné M. Son. Et le même de se vanter : « je donne mon avis à toutes les étapes de la conception des mobiles, du début à la fin, jusqu'aux couleurs ou aux échantillons de fonds d'écran préinstallés. » Cela on le savait, car ses équipes se plaignent parfois d'être obligées de tout changer parce que le coloris ne plaît pas au chef.

00F0000002596496-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00F0000002596498-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

Enfin, parmi les huit modèles WiFi annoncés, dont des terminaux Windows Mobile 6.5 signés Toshiba et Samsung, le dernier est le portable mystère. Tout juste sait-on, et c'était inattendu, qu'il reposera sur le système d'exploitation Android de Google. « Beaucoup de personnes pensaient que nous ne lancerions pas de Google Phone parce que nous gérons ici le portail Yahoo! Japan, concurrent de la plateforme de services internet de Google et que nous proposons déjà l'iPhone », a ironisé le patron de Softbank, Masayoshi Son. Et d'enchaîner : « eh bien si, nous vendrons aussi ce type d'appareils car Softbank veut être à la pointe pour satisfaire ses clients ». Softbank s'est contenté d'indiquer, sans donner de date, qu'il allait sortir un modèle Google Phone « techniquement le mieux doté ». Il n'a cependant pas fourni de précision quant au fabricant pressenti.

00F0000002596500-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00F0000002596502-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

00A0000002596504-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
Quelques heures après Softbank, NTT Docomo a fait sensation en dévoilant pour la première fois un modèle commercial de téléphone portable conçu par Fujitsu, qui se sépare en deux (combiné/clavier d'un côté, écran tactile de l'autre) et permet ainsi de téléphoner tout en consultant des informations. Il s'agit, selon l'opérateur, du premier appareil de ce type au monde, en passe d'être mis sur le marché. NTT Docomo avait montré un prototype il y a plusieurs mois, indiquant alors qu'il espérait lancer un tel produit aux alentours de 2010. Ce devrait être le cas puisque l'appareil fonctionnel présenté mardi est censé être disponible dans les boutiques au Japon en mars ou avril prochain.

00F0000002596510-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

Les deux éléments séparables de ce téléphone haut de gamme s'échangent les informations par liaison pré-configurée et automatique reposant sur la technologie de transmission sans fil à courte distance Bluetooth. L'utilisateur peut ainsi tenir le combiné (clavier/microphone/haut-parleur) dans une main et converser, tout en consultant grâce à l'écran tactile tenu dans l'autre main des sites internet pour mobile, son carnet d'adresses, des photos, son agenda, ou tout autre élément textuel ou graphique. Il est aussi possible de poser l'écran devant soi et de taper des textes, la partie clavier, extensible, comportant non seulement un pavé numérique mais aussi toutes les touches alphabétiques qui permettent d'écrire en japonais ou autre langue. Ce nouveau mobile richement doté, dont le prix n'est pas précisé, est aussi équipé d'un petit projecteur qui permet d'afficher des vidéos, présentations et photos sur un mur ou autre surface blanche, pour en faire profiter tout le monde, à condition de ne pas être dans un lieu lumineux. Ce téléphone peut bien sûr également être utilisé en un seul morceau comme un traditionnel appareil monobloc à clavier coulissant.

00F0000002596506-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00F0000002596508-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

NTT Docomo (qui a 55 millions de clients au Japon, dont 93% sont passés en 3G) a en tout présenté une nouvelle collection hivernale d'une vingtaine d'appareils. Outre celui ci-dessus décrit, y figurent des mobiles colorés destinés à des cibles bien identifiées et réalisés en collaboration avec des magazines féminins ou des marques de mode. Windows Mobile 6.5 s'est aussi invité chez NTT Docomo qui a renoncé à se battre pour obtenir l'iPhone dans son catalogue mais qui a mis la main sur le Blackberry de Research in Motion (RIM). Reste que comme on l'a écrit plus haut, le gros du marché nippon ne se fait pas sur les « smartphones » (qui représentent 5 à 8% du total au mieux), mais sur les appareils dits standards bien que très sophistiqués donnant accès aux ultra-populaires sites i-mode de NTT Docomo (ou Ez Web de AU/KDDI), permettant de regarder la TV, de payer par puce sans contact, d'emprunter les transports en commun, de télécharger des musiques, vidéos, livres, mangas, de se guider par GPS, etc.

00F0000002596514-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00F0000002596518-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg

Or les « smartphones » sous Windows Mobile ou Android ne permettent pas directement l'usage de ces services étendus qui ont été développés depuis des années pour la plate-forme i-mode. Voilà pourquoi ils ne sont pas très prisés et sont en réalité souvent achetés en deuxième appareil. « À quand un smartphone Android ou Windows Mobile qui serait aussi compatible avec l'i-mode (archi-rapide, archi-pratique, archi-performant) ? » a questionné un journaliste. NTT Docomo n'en sait rien, mais apparemment il a du mal à fait admettre cette idée à Google ou Microsoft.

Et pour renforcer encore la commodité appréciée de l'i-mode, NTT Docomo a ajouté un nouvel outil d'informations adressées automatiquement aux mobinautes en fonction de leur localisation. Ce nouveau type de services personnalisés multiples, qui tiennent également compte de l'heure, de la météo, des habitudes de la personne, de son agenda et diverses autres précisions, est de facto plus malin, plus pertinent et plus étendu que celui qui existait déjà. En Europe on se méfierait de ce genre d'offre « concierge » (dixit Docomo), mais au Japon, les clients semblent enthousiastes si l'on en juge par les réactions et les abonnements payants qui s'ensuivent. Ils trouvent cela ma foi bien pratique d'être en permanence assisté par son mobile, surtout quand on débarque pour la première fois dans une ville inconnue.

00F0000002596512-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
00F0000002596520-photo-live-japon-keitai-wifi-et-separate-phone.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Flight Simulator supportera le contenu créé par la communauté
Airbnb organise un hackathon à Paris pour recruter les meilleurs développeurs
Gears 5 : Microsoft fait la démo du mode construction et confirme l’absence de season pass
🔥 Soldes 2019 : les meilleurs bons plans, réductions et promotions chaque jour !
Test : Inokim Light 1, une trottinette robuste et fiable, mais trop chère
Une cyberattaque américaine aurait paralysé des dispositifs de contrôle militaires iraniens
Le patron de Foxconn pousse Apple à transférer sa production à Taiwan
Netflix veut faire vibrer votre téléphone pendant que vous regardez des films
⚡ Bon Plan : Vava Hub USB C 8-en-1 à 31,49€ au lieu de 49,99€
Des astronomes observent deux galaxies fusionner... il y a 13 milliards d'années
scroll top