Mandriva annonce InstantOn, un mini OS prêt en 10s

En parallèle du lancement des différentes éditions de son Mandriva Linux 2010, l'éditeur Mandriva nous a confirmé mardi soir qu'il s'apprêtait à commercialiser auprès des particuliers son dernier né, un système d'exploitation minimaliste baptisé InstantOn, qui permet de démarrer une machine en moins de dix secondes en chargeant une interface simplifiée mais néanmoins équipée de tous les logiciels nécessaires au surf sur le Web, du navigateur au client de messagerie instantanée.

L'objectif ? Permettre aux particuliers d'installer, aux côtés de leur système d'exploitation principal, cette rapide porte d'entrée vers le Web. Principalement destiné aux ordinateurs portables, bien que susceptible d'être installé sur une machine fixe, cet InstantOn doit donc être opérationnel en quelques secondes. « Jusqu'à dix secondes sur une machine un peu ancienne, mais plus vraisemblablement six ou sept, voire moins si votre portable utilise un SSD », affirme l'un des ingénieurs de Mandriva en parallèle de la présentation.

Une fois chargé, le système offre une interface épurée, ou seules quelques grosses icônes permettent d'accéder aux applications chargées en mémoire : Firefox pour le Web, Thunderbird pour les mails, Pidgin pour la messagerie instantanée et, si l'option est retenue, OpenOffice.org pour la bureautique, au risque de ralentir quelque peu le chargement. Basé sur le socle de Mandriva 2010, cet InstantOn n'est évidemment pas sans rappeler d'autres systèmes du même type, également construits à partir de Linux, intégrés à leurs portables ou à leurs cartes mères par des fabricants tels qu'Asus, MSI, HP et d'autres.

000000BE02573358-photo-mandriva-instanton-1.jpg
000000BE02573360-photo-mandriva-instanton-2.jpg

Il reste toutefois de nombreux ordinateurs qui n'offrent pas cette option. C'est donc au propriétaire de ces derniers que souhaite s'adresser Mandriva. En fonction de la configuration logicielle retenue, le système occuperait de 300 Mo à 1 Go d'espace sur le disque dur, et s'accommoderait de toutes les configurations qu'est capable de gérer la distribution Mandriva One, assurant notamment la prise en charge de la plupart des clés 3G du marché. En un clic, il sera possible de basculer sur le système d'exploitation principal, sans redémarrer la machine.

Une fois le système installé, il ne sera pas possible de le modifier, prévient l'éditeur, qui souhaite par ailleurs proposer cet InstantOn aux fabricants n'intégrant pas encore leur propre solution. Les OEM pourront quant à eux personnaliser le système à loisir pour par exemple l'habiller à leurs couleurs. Visible dans la courte vidéo de démonstration ci-dessous, InstantOn devrait être proposé à la vente dans le courant du mois de novembre, directement depuis le site de Mandriva. Le prix final n'a pas encore été arrêté, mais il devrait tourner aux alentours de 10 euros.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

AMD : les spécifications des Radeon 6600 et 6000 XT ont fuité !
Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Haut de page