Ovi : Nokia veut séduire les développeurs et faire de l'ombre à l'App Store

Par
Le 26 octobre 2009
 0
00fa000002546044-photo-nokia-see-2009.jpg
Fort de plus de 2 millions de développeurs pour plateformes Nokia situés en zone EMEA, et encore davantage aux Etats-Unis, le géant Finlandais des mobiles compte faire de l'ombre à Apple et son App Store qui recense déjà plus de 85 000 applications pour iPhone et iPod Touch.

En marge de la conférence Symbian (SEE 2009) qui se tiendra dès demain à Londres, Nokia confirme son soutien aux développeurs de la planète pour les encourager à proposer de nouveaux contenus à la fois sur son kiosque Ovi store mais également et surtout sur toutes les plateformes fixes et mobiles de la marque.

« Ce que nous proposons aujourd'hui n'est qu'un début » commence par annoncer Srikanth Raju, le responsable des services Ovi de Nokia. Deux concours de développement ont ainsi été organisés pour récompenser les développeurs les plus innovants. C'est d'abord le concours « Call All Innovators » qui a été mis en place et qui a séduit déjà 1700 développeurs répartis à travers 85 pays.

00fa000002546046-photo-nokia-see-2009.jpg
Les applications mises en avant doivent être liées à Internet, au Flash, aux marchés émergents et à la cartographie. C'est ensuite le concours « Open Screen Project Fund » qui a été lancé en partenariat avec Adobe pour encourager le développement d'applications Flash pensées sur le bureau et portées sur le mobile. Car là où les autres plateformes mobiles commencent à peine à proposer le Flash dans leurs terminaux, Nokia a déjà généralisé cette technologie dans tous ses smartphones tactiles et dans une grande partie de ses terminaux S60.

En plus de ces deux concours, Nokia compte se démarquer en proposant différents outils pour faciliter la tâche des développeurs, avec la librairie graphique multiplateforme Qt (S60, Windows, Windows Mobile, Maemo, le tout avec une gestion du multipoint), les outils WRT (Web runtime widgets) et les API Ovi (à commencer par OVI Maps utilisable à la fois sur le mobile et les PC). Nokia rappelle que le kit de développement d'Ovi est par ailleurs entièrement gratuit.

27 opérateurs mobiles permettent aux mobinautes d'acheter des applications depuis leur facture téléphonique. Plus de 100 mobiles Nokia permettent aujourd'hui d'accéder à l'Ovi Store. Un chiffre à comparer aux 4 terminaux d'Apple qui peuvent en faire autant avec l'App Store ? (iPhone EDGE, iPhone 3G, iPhone 3GS, iPod Touch). Détail intéressant, le logiciel Ovi Store de Nokia a été développé en WRT (Web Runtime). « Personne ne peut proposer autant d'outils que nous aux développeurs », confirme Bill Perry, en charge de l'Ovi Store de Nokia, qui a séduit 50% de plus d'utilisateurs actifs en septembre comparativement au mois d'août.

00fa000002546048-photo-nokia-see-2009.jpg
Nokia compte enfin proposer des campagnes publicitaires dédiées pour mettre en avant les fonctions d'ouverture logicielle de ses smartphones. Le groupe Finlandais a lancé une campagne dédiée à Singapour, une campagne marketing dès le lancement du 5800 XpressMusic en Chine et des publicités en partenariat avec le service de VOD Netflix pour promouvoir son application aux USA.

« Symbian devient Open Source. Nous avons publié le code source de notre noyau il y a quelques jours. C'est une opportunité unique de développer de nouveaux contenus pour nos plateformes de demain », finit par ajouter Schaun Puckrin, l'un des responsables de la Symbian Foundation.

En attendant d'avoir plus d'informations sur ce nouvel OS open-source, ce dernier annonce que le prochain système « Symbian^4 » aura une nouvelle interface tactile grâce à Qt et qu'il sera doté d'un kiosque logiciel baptisé « Symbian Horizon ». Ce dernier se veut aider les développeurs en collectant leur application, en la signant numériquement, en la publiant sur tous les kiosques compatibles (Ovi Store, ...) et en agrégeant les revenus pour les reverser ensuite via une seule et même interface.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41

Les dernières actualités

scroll top