Sun, racheté par Oracle, supprime 3000 postes

0
02432758-photo-sun.jpg
En cours d'acquisition par Oracle, mastodonte du progiciel et des bases de données, Sun Microsystems a confirmé mardi supprimer 3000 postes supplémentaires, soit environ 10% de son effectif total.

Le groupe informatique californien affirme que le retard d'intégration avec Oracle, retard influencé par l'enquête menée par la Commission européenne, est à l'origine de ces réductions d'effectifs.

On s'interroge. Considéré dans les années 1990 comme un des fleurons de la Silicon Valley, Sun a perdu des parts de marché face à ses concurrents. Le groupe est désormais 4ème vendeur de serveurs au monde derrière IBM, HP et Dell. Sun reste cependant une référence des systèmes Unix et des solutions open source (Java, OpenOffice.org, MySQL, OpenSolaris, etc.)

D'après Larry Ellison, président d'Oracle, Sun perdrait 100 millions de dollars par mois. Oracle a-t-il fait le bon choix en choisissant de débourser 7,4 milliards de dollars pour l'acquérir ?
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page