Sun, racheté par Oracle, supprime 3000 postes

18 septembre 2018 à 14h41
0
02432758-photo-sun.jpg
En cours d'acquisition par Oracle, mastodonte du progiciel et des bases de données, Sun Microsystems a confirmé mardi supprimer 3000 postes supplémentaires, soit environ 10% de son effectif total.

Le groupe informatique californien affirme que le retard d'intégration avec Oracle, retard influencé par l'enquête menée par la Commission européenne, est à l'origine de ces réductions d'effectifs.

On s'interroge. Considéré dans les années 1990 comme un des fleurons de la Silicon Valley, Sun a perdu des parts de marché face à ses concurrents. Le groupe est désormais 4ème vendeur de serveurs au monde derrière IBM, HP et Dell. Sun reste cependant une référence des systèmes Unix et des solutions open source (Java, OpenOffice.org, MySQL, OpenSolaris, etc.)

D'après Larry Ellison, président d'Oracle, Sun perdrait 100 millions de dollars par mois. Oracle a-t-il fait le bon choix en choisissant de débourser 7,4 milliards de dollars pour l'acquérir ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

4ème licence 3G : Bouygues saisit le Conseil d'Etat
Résultats financiers : Yahoo! triple ses bénéfices nets
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
Nook : Barnes & Noble lance un Kindle à deux écrans
SagemCom lance le Spiga, un PC 4,8 pouces
Une version mobile pour les blogs Wordpress.com
La démo de  Painkiller Resurrection  est dispo (MàJ)
Violet et son Nabaztag ont trouvé un repreneur
Firefox 3.6 : prise en charge du format Web Open Font
Nook : Barnes and Nobles dévoile son alternative au Kindle
Haut de page