Sur le Web, Jean Sarkozy 'Partout' fait rire jaune

Par
Le 12 octobre 2009
 0
Il n'y a pas qu'au sein de l'opposition que l'annonce de la candidature de jean Sarkozy au poste de président de l'Epad (Etablissement public d'aménagement de La Défense, l'organisme en charge de la gestion du célèbre quartier d'affaires des Hauts-de-Seine) fait grincer des dents. Tandis qu'à l'étranger, on commente de plus en plus durement l'information, une partie du Web s'emballe, et ironise à grands renforts d'aphorismes au sujet des prétentions affichées par le fils du chef de l'Etat, âgé de 23 ans et titulaire du baccalauréat.

Outrecuidance ou népotisme ? Les avis divergent, mais en ligne les réactions d'internautes concordent. Sur Twitter notamment, où depuis vendredi se succèdent des centaines de messages satiriques, aisément identifiés par un marqueur qui donne le ton : « #jeansarkozypartout ». Inscrits dans la lignée des fameux , ils imaginent ce que pourrait faire Jean Sarkozy une fois qu'il aura résorbé les problèmes du quartier de la Défense.

« #jeansarkozypartout connait la fin de Lost, la dharma initiative est l'antenne pacifique de l'EPAD », écrit Delv1n, alors que Domydom y va d'un truculent « Si a 23 ans, tu diriges pas La Défense sans diplôme, t'as raté ta vie ». « Urgent. comté de Nottinghamshire ch. Prince Jean pour résoudre pb. voleurs dans forêt de Sherwood. #jeansarkozypartout », se marre Plouga, quelques minutes après que Camiel_Plag a finement posé la question suivante : « #jeansarkozypartout à l'EPAD, c'est de la légitime Défense ? ».

Difficile de réaliser un digest significatif, tant les messages tombent vite, au rythme de plusieurs par minute, lundi en fin d'après-midi. On pourra par exemple consulter une sélection des occurrences du week-end chez PC Inpact, ou tout simplement aller directement sur Twitter constater l'ampleur du phénomène.

02476994-photo-le-site-jeansarkozypartout-com.jpg

Facebook n'est bien évidemment pas en reste. L'accident de scooter et la période cheveux longs de l'intéressé avaient déjà provoqué la création de nombreux groupes à tendance humoristique. Sa possible nomination à la tête de l'Epad a déclenché une nouvelle vague, avec des intitulés tels que « Pourquoi aller jusqu'au doctorat quand s'appeler Jean Sarkozy suffit ?!? » ou tout simplement « Non à la nomination de Jean Sarkozy à la tête de La Défense », qui réunit déjà près de mille membres.

« Diplômé du Baccalauréat, vous ne disposez d'aucune expérience professionnelle » mais « supervisez le processus d'appels d'offres truqués et de dessous de tables liés à l'extension de 300 000 m² SHON de l'offre en bureaux, en maintenant au mieux les relations avec les entreprises amies », proposait depuis samedi une petite annonce parue sur le site de la Défense jusqu'à son retrait, lundi matin à la première heure.

En ligne, la contestation s'exprime aussi de façon moins drolatique. « L'Etablissement public d'aménagement de La Défense gère un territoire qui regroupe des centaines d'entreprises employant sur place 150.000 salariés », explique Christophe Grébert, blogueur et conseiller municipal à Puteaux. « Jean Sarkozy, nous vous invitons à terminer vos études de droit et à faire quelques stages en entreprise... avant, peut-être un jour, qui sait, de re-postuler à ce poste autrefois occupé par votre père », affirme-t-il encore dans le texte d'une pétition qui, lundi vers 18 heures, comptait près de 28.000 signatures.

Last but not least, difficile de ne pas évoquer le site jeansarkozypartout.com, dont le nom de domaine a été déposé samedi, qui propose un accès direct aux meilleures interventions relatives au potentiel impétrant parues sur Twitter. On appréciera le design, inspiré de la dernière grosse poilade du Web « social » francophone : la mise en ligne du nouveau site Désirs d'avenir, de Ségolène Royal.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top