Windows Phones : l'heure de la reconquête pour Microsoft ?

18 septembre 2018 à 14h41
0
012C000002464958-photo-microsoft-windows-phones.jpg
Microsoft Windows phones
Bousculé par Blackberry, Google et surtout Apple sur le segment des smartphones, Microsoft a décidé de reconquérir le terrain perdu en dévoilant cette après midi non seulement une nouvelle collection de combinés, désormais baptisés "Windows Phones", mais en ouvrant à son tour son kiosque de téléchargement, concurrent de l'AppStore d'Apple : la Windows Marketplace mobile.

Bien que des rumeurs aient évoqué un téléphone Microsoft, ces Windows Phones sont fournis par les partenaires habituels : Acer (NewTouch et beTouchE200), Samsung (Omnia Pro B7610, Omnia Pro B7330, Omnia Lite, Omnia II), HTC (Touch II, Touch Diamond II et Touch HD II), LG GM750, Toshiba TG01 ou encore Sony Ericsson (Xperia X2). "Microsoft proposera au total avec ses partenaires plus de 30 Windows phones dans plus de 20 pays et ce avant la fin de l'année 2009." explique l'éditeur, qui offre ainsi une grande variété de form factor (écran tactile ou non, clavier, ..) à ses utilisateurs.

Niveau logiciel, les Windows Phones s'appuient bien évidemment sur le système d'exploitation Windows Mobile, désormais en version 6.5, que Microsoft a enrichi d'applications professionnelles (Word, Excel, Powerpoint dans Officemobile, Outlook mobile compatible Exchange Server et Hotmail) et grand public comme Windows Live (réseau social) ou MyPhone (synchronisation sur le web).

« Le grand public souhaite aujourd'hui pouvoir communiquer rapidement avec ses proches mais aussi bénéficier d'un accès immédiat aux informations. Les Windows phones offrent aux utilisateurs une expérience aussi remarquable que complète, en prise directe avec leur quotidien, que ce soit au travail ou à la maison » explique Steve Ballmer, président-directeur général de Microsoft.

012C000002464968-photo-marketplace-windowsphone.jpg
Windows Marketplace mobile
Mais au delà des applications préchargées, les Windows Phones se démarquent de leurs prédécesseurs en simplifiant le téléchargement d'applications depuis la toute nouvelle Windows Marketplace pour mobiles. "Microsoft travaille actuellement avec 731 développeurs dans le monde qui vont proposer plus de 200 applications au démarrage de Windows Marketplace pour Mobile." indique Microsoft qui accuse plus d'un an de retard sur Apple, dont le kiosque de téléchargement revendique pour sa part plus de 75 000 applications.

Après le succès mitigé des Google Phones, Microsoft entend en tout cas imposer ses smartphones et son kiosque de téléchargement comme la première alternative à l'iPhone d'Apple. Une ambition que partagent d'ailleurs Nokia, RIM/Blackberry ou encore Palm, un ex-leader de l'informatique mobile justement détrôné par ce même Microsoft au début des années 2000. Reste à savoir si l'histoire peut encore se répéter.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le numérique vole au secours des micro-entrepreneurs
France Telecom promeut son nouveau contrat social
Orange : la nouvelle Livebox dispo dans toute la France
Une impressionnante caméra 3D et 240 Hz chez Sony
L'arsenal d'  Assassin's Creed 2  en vidéo
Vocaloid : Yamaha présente HRP-4C, son robot chanteur
Clubic compare les encyclopédies en ligne
Western Digital met des jauges sur ses disques externes
Google et Verizon s'allient contre Apple et AT&T
Xamance lève 750 000 euros pour poursuivre le développement de la Xambox
Haut de page