Ceatec : unanimité autour des TV en 3D

Des grands noms de l'électronique grand public présents sur le salon Ceatec de Tokyo, pas un n'a oublié d'apporter dans ses cartons un ou plusieurs modèles de téléviseurs « 3D », capables d'afficher une image à laquelle un traitement spécifique et une paire de lunettes confèrent une impression de relief. Sony, Panasonic, Toshiba, Hitachi ou Sharp ; tous espèrent que 2010 verra les TV 3D débarquer dans les foyers. Certains, comme Sony, l'affirment tout de go.

Se seraient-ils donné le mot ? On pourrait sérieusement se poser la question, tant le message est uniforme d'un fabricant à l'autre. Aucun ne met l'accent sur la technique puisque tous recourent plus ou moins aux mêmes méthodes. Tout juste insiste-t-on chez Toshiba sur l'utilisation du processeur Cell, puce que l'on retrouve au sein de la PS3 de Sony, alors que Sony justement insiste sur la fréquence de rafraichissement de ses futures dalles 3D (240 Hz).

000000BE02464722-photo-tv-3d-ceatec-2009.jpg
000000BE02464724-photo-tv-3d-ceatec-2009.jpg

Toshiba, Sony...

D'un stand à l'autre, le résultat est peu ou prou le même : on chausse une paire de lunettes, que l'on peut sans problème superposer à un dispositif de correction de la vue, et l'on admire des images qui, effectivement, offrent une réelle sensation de relief. Chez l'un, on la trouvera trop marquée alors que chez l'autre on déplorera quelques flous ou quelques aplats inattendus mais dans l'ensemble, la « 3D » est là, en admettant qu'il faille bien parler de 3D.

Pour autant, si tous promettent son arrivée imminente sur le marché, les représentants des différentes firmes interrogés par nos soins se montrent fort peu diserts dès qu'il s'agit d'aborder la question des contenus. Bien sûr, on évoque la possibilité de conférer un effet de relief à des contenus existants (à la façon de ce qui se fait sur PC depuis maintenant plusieurs années), et l'on ne manque pas de rappeler que certains cinémas proposent déjà des projections « 3D », format que devrait populariser le blockbuster Avatar de James Cameron. Optimisme de façade ?

Chez Sharp par exemple, on met en scène son prototype à grands renforts de files d'attente et d'interdiction de prendre des photos un prototype, mais on reconnait, non sans mauvaise grâce, qu'il n'est pas vraiment question d'un lancement commercial tant que les contenus ne suivent pas.

000000BE02464726-photo-tv-3d-ceatec-2009.jpg
000000BE02464728-photo-tv-3d-ceatec-2009.jpg

... Panasonic ou Sharp, une certaine uniformité dans le discours ?

Jeux vidéo, rares films ou petites séquences optimisées pour un rendu de qualité, les démonstrations du Ceatec ne se font effectivement pas sur les contenus qui intéressent la fameuse ménagère de moins de cinquante ans. Tous semblent toutefois enclins à faire bouger les choses. Panasonic par exemple, qui milite pour l'adoption d'un standard au sein de l'industrie et présente une « chaine » complète allant de la caméra à double objectif capable de tourner en « 3D » au lecteur de Blu-ray compatible. Ou Sony, qui lui aussi présente une impressionnante caméra dédiée au tournage d'images stéréoscopiques.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page