Une peinture anti-WiFi pour se prémunir de l'Hadopi ?

02455284-photo-stop-wifi-peinture.jpg
Des chercheurs de l'université de Tokyo ont mis au point une peinture anti-intrusion qui bloque les ondes radios, et notamment celles du WiFi (2,4 GHz) et du téléphone portable (800 à 1 900 MHz). Le scientifique Shin-ichi Ohkoshi et son équipe ont fait la démonstration d'une peinture, contenant des particules magnétiques d'oxyde d'aluminium et de fer, qui absorbe (au lieu de simplement refléter) et donc bloque les ondes jusqu'à une fréquence de 200 GHz.

Appliquée aux parois d'une pièce, elle rendrait celle-ci hermétique aux ondes. Seuls les dispositifs sans-fil placés à l'intérieur pourraient alors communiquer entre eux, mais aucune interaction ne serait possible avec l'extérieur, dans un sens comme dans l'autre. Elle peut ainsi remplacer un brouilleur qui émet quant à lui un surplus d'ondes, potentiellement nocives pour la santé.

Les chercheurs japonais envisagent plusieurs applications, à commencer par la sécurisation du réseau d'une entreprise, qui ne serait ainsi plus accessible que depuis l'intérieur du bâtiment, ou encore par principe de précaution pour des vêtements destinés aux femmes enceintes et aux enfants. En France, on pourrait aussi se prémunir des vilains pirates et donc de l'Hadopi en installant ce véritable parefeu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Xbox Series X|S : la nouvelle mise à jour permet d'augmenter la vitesse de téléchargement
Bon plan antivirus : économisez jusqu'à 60% sur les solutions Norton
Comparatif des meilleurs PC portables pour les créatifs (2021)
Comparatif des meilleurs PC portables HP (2021)
Apex Legends : une version mobile annoncée par Electronic Arts
Comparatif des meilleurs PC portables de 13 pouces (2021)
Comparatif des meilleurs PC portables 2-en-1 (2021)
Comparatif des meilleurs PC portables Asus (2021)
PlayStation Store : Sony renonce à la fermeture de sa boutique sur PS3 et PS Vita
Incendie du datacenter OVH à Strasbourg : retour sur une catastrophe moderne
Haut de page