Une once d'espoir pour les logiciels de paroles ?

Par
Le 19 décembre 2005
 0
{PUB}Depuis plusieurs mois maintenant, les majors font la guerre aux sites et aux logiciels qui permettent aux internautes de récupérer les paroles de chansons sur Internet. Les ayants-droits affirment que ces services reproduisent, sans autorisation, des contenus protégés par le droit d'auteur. Aujourd'hui, les développeurs du logiciel PearLyrics qui ont été dans l'obligation d'arrêter la distribution de leur logiciel permettant de récupérer de façon automatisée, les paroles de multiples chansons, ont publié une information importante à propos de ce sujet « sensible ».

PearLyrics annonce ainsi qu'un dialogue s'est engagé avec la major Warner/Chappell Music. La maison de disques souhaite travailler avec PearLyrics pour fournir aux consommateurs « un service aux données fiables avec les autorisations de publication nécessaires, qui respecte le travail des ayants-droits ».

Cette information intervient alors que la MPA (Music Publisher's Association) a annoncé il y a peu de temps qu'elle souhaitait lancer de nombreuses actions contre des sites de paroles ou de partitions en 2006. On espère cependant qu'un compromis entre les sites/logiciels dédiés aux paroles de chansons et les maisons de disque sera rapidement trouvé... Ne serait-ce que pour éviter la frustration d'un acheteur qui découvre que de nombreux CD audio ne sont pas livrés avec un petit livret comprennant les paroles des chansons placées sur le CD.

A l'heure où les baladeurs audio numérique permettent d'afficher les paroles des chansons sur leurs écrans, en même temps que la lecture d'un morceau (voir notre article : organiser sa bibliothèque audio), il serait vraiment dommage de ne pas pouvoir profiter de cette fonctionnalité, surtout que les morceaux de musique achetés légalement sur Internet ne sont pas fournis avec les paroles des titres achetés...
Modifié le 18/09/2018 à 15h01

Les dernières actualités

scroll top