e-administration open source : le Brésil et la France font cause commune

01 juin 2018 à 15h36
0
0082000001920380-photo-bull-logo.jpg
Le partenariat France-Brésil ne se résume pas au volet militaire. Alors que le président Sarkozy vient d'annoncer la vente d'une trentaine d'avions militaires de type rafales au Brésil, les deux pays annoncent un autre accord de coopération stratégique dans le domaine des technologies de l'information.

La société Serpro (Serviço Federal de Processamento de Dados), un important service informatique du gouvernement fédéral brésilien, et Bull, un leader franco-européen des technologies de l'information, compte développer conjointement des technologies open source pour l'administration en ligne.

0096000002401458-photo-serpro.jpg
Ce nouvel accord étend la coopération open source déjà établie entre Bull et Serpro au sein du consortium OW2. Il prévoit, entre autres, des coopérations dans les technologies de portail, les logiciels, l'amélioration des environnements de développement applicatif et l'éducation en ligne.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Innovation et R&D : l'Europe stagne
  Arsenal Of Democracy  : du neuf pour  Hearts Of Iron II
  Modern Warfare 2  : chaines de frags customisables
Hadopi : vote solennel à l'Assemblée le 15 septembre
Palm Pixi : un second smartphone tactile sous Web OS
Web TV : Konbini lève 3 millions d'euros
Facebook mobile compte 65 millions d'utilisateurs actifs
CB :
SugarCRM 5.5, la relation client open source arrivée à maturité ?
[Vidéonaute] Prise en main du livre électronique PocketBook 360
Haut de page