Les marchés accueillent favorablement la fusion Orange UK / T-Mobile UK

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000000447158-photo-siege-social-france-telecom.jpg
Les grandes manoeuvres sont de retour dans le secteur des télécoms. Convoité par O2 (Telefonica) et Vodafone, l'opérateur cellulaire britannique T-Mobile UK, filiale de Deutsche Telekom, a finalement annoncé mardi matin un projet de fusion avec son concurrent Orange UK, filiale du groupe France Telecom.

"Cette co-entreprise sera leader sur le marché du mobile au Royaume-Uni. Sur la base des données à fin décembre 2008, elle dispose d'environ 28,4 millions de clients mobiles au Royaume-Uni, soit approximativement 37 % des abonnés mobiles du pays" expliquent les deux groupes qui détiendront à parité le nouvel ensemble.

L'opération est en tout cas bien accueillie par les marchés financiers puisque le cours de l'action France Telecom bondissait de près de 3% ce matin à la bourse de Paris contre une hausse d'environ 1% pour Deutsche Telekom.

Pesant respectivement 49 et 41 milliards d'euros, les deux opérateurs français et allemands sont en tout cas plus que jamais complémentaires sur le plan géographique. Reste à savoir si, quelques mois après l'échec de la fusion avec Telia Sonera, l'expérience britannique ne préfigure pas un rapprochement de plus grande ampleur entre les deux groupes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Android Market passe le cap des 10 000 applications
GPS : CoPilot Live disponible sur l'App Store FR
Les scandinaves champions de la fibre optique FTTH
Opera 10 : déjà 10 millions de téléchargements
Nio : un anti-vol Bluetooth pour produits mobiles
Open Invention Network veut protéger Linux de Microsoft
LG Etna, un nouveau smartphone sous Android
UK : T-Mobile et Orange fusionnent pour devenir le 1er opérateur local
  Champions Online  domine les ventes Steam
Google Books caresse l'Europe dans le sens du poil
Haut de page