Facebook teste une version "lite" de son service

Alexandre Laurent
Publié le 12 août 2009 à 18h14
Quelques internautes français ont eu ces derniers jours la surprise de recevoir un courrier électronique les invitant à se connecter à une nouvelle version, dite « Lite » ou allégée de Facebook, accompagnée d'un lien qui finalement n'était pas fonctionnel. Pressé de question, le réseau social aux 250 millions de membres a expliqué lundi qu'une version allégée de Facebook était bien en cours de test, mais que cette dernière était destinée en priorité aux internautes des pays émergents.

« Nous sommes en train de tester Facebook Lite dans des pays où nous observons un grand nombre de nouveaux utilisateurs qui souhaitent débuter avec une expérience utilisateur simplifiée », indique la société. « Assez similaire à l'expérience de l'usage de Facebook sur mobile, Facebook Lite est une version simplifiée et à chargement plus rapide de Facebook qui permet aux gens de faire des commentaires, d'accepter les demandes d'amis, d'écrire sur les murs d'autres personnes, et de regarder les photos et les statuts. »

Selon Facebook, cette version Lite serait donc principalement conçue pour répondre aux attentes d'utilisateurs situés dans des pays où le haut début n'est pas aussi largement répandu qu'en Occident. Un Facebook plus léger, plus facile à appréhender, que des nouveaux venus sur le Web pourraient très rapidement s'approprier.

Certains voient toutefois dans cette nouvelle mouture de Facebook une façon de répondre au succès grandissant d'un service tel que Twitter, qui se concentre bien plus sur la conversation immédiate que sur l'exposition de soi. Une hypothèse déjà évoquée en début de semaine, lorsque Facebook a annoncé le rachat de son concurrent Friendfeed.

015E000002349488-photo-facebook-lite.jpg
Le supposé Facebook Lite, tel que diffusé par Techcrunch
Alexandre Laurent
Par Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.