P2P : Nouvelle offensive de l'IFPI

Par
Le 15 novembre 2005
 0
00076079-photo-emule-libre.jpg
L'IFPI (Fédération internationale de l'industrie phonographique) repart en guerre contre les internautes qui utilisent les réseaux de type Peer_To_Peer pour s'échanger, de façon illégale, des oeuvres protégées par le droit d'auteur. Ainsi, l'IFPI annonce aujourd'hui avoir intenté une nouvelle série d'actions en justice contre certains internautes.

Cette fois-ci, l'IFPI annonce avoir déposé 1 200 plaintes et a étendu son action à cinq nouveaux pays d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Sud. Des internautes situés en Suède, en Suisse, en Argentine, à Hong Kong et à Singapour sont concernés par ces plaintes. Pour appuyer ses actions, il a été déclaré que 900 millions de fichiers musicaux non-autorisés étaient disponibles sur internet.

Le nombre d'actions en justice, contre les utilisateurs de P2P qui partagent de la musique de façon illégale a dépassé aujourd'hui la barre symbolique des 3 000 plaintes, reparties dans seize pays, hors Etats-Unis. Selon le syndicat, les internautes concernés par ces plaintes ont, en général, entre 20 et 30 ans.

De son côté, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) s'est déclaré déçu d'apprendre que les droits individuels soient oubliés dans ces actions entreprises pour enrayer le piratage.
Modifié le 18/09/2018 à 14h04
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top