Piratage : 13.000 fichiers, amende et 2 mois de sursis

26 juin 2009 à 17h18
0
00076079-photo-emule-libre.jpg
Pendant que s'enclenche le processus de ratification de la seconde itération de la loi Hadopi, bientôt présentée au Sénat, le circuit traditionnel de la justice prévaut, comme a pu le constater ce retraité de Vannes, condamné jeudi à deux mois de prison avec sursis et 33.000 euros d'amende pour téléchargement illégal d'oeuvres soumises au droit d'auteur.

Âgé de 55 ans, il aurait pendant un an environ accumulé depuis ses ordinateurs quelque 12.500 morceaux de musique, 426 films et 16 séries TV. Avec près de 13.000 fichiers stockés sur ses deux ordinateurs, le prévenu a affirmé pour sa défense ne pas avoir eu connaissance du caractère illégal de ces téléchargements, et n'avoir récupéré ses morceaux et vidéos que pour son usage personnel.

Les 19 sociétés et organisations à s'être portées partie civile réclamaient de 1 à 2 euros par morceau de musique, et de 7 à 12 euros pour chaque film, selon le quotidien Ouest France. Elles ont finalement obtenu 33.000 euros de dommages et intérêts, qui seront réparties en fonction du préjudice subi.

Selon l'AFP, on comptait parmi les plaignants plusieurs sociétés d'édition vidéo comme Sony ou Paramount, la Sacem et la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP), qui recevrait 17.000 euros. Parmi les oeuvres piratées, on trouverait, d'après l'avocat du prévenu, les intégrales de Pascal Obispo, Céline Dion, The Beatles, ainsi que des épisodes de Joséphine Ange gardien.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft cède ISS de Greenfield Online à Toluna
C'est jour de patch :  ArmA 2  ,  Blood Bowl  ,  Sims 3
Biométrie :
Hadopi 2 : un texte bien plus dur que la 1e version ?
Test du Samsung Platine : nickel ?... ou pas
Acer confirme la sortie en France de son 1er smartphone Android avant la fin de l'année
La MPAA accuse RealDVD d'avoir dupé la justice
[Vidéonaute] Présentation du smartphone HTC Hero sous Android
Le PC n'est pas mort, vers une reprise en 2010
Le créateur de  Syndicate  ne croit pas à une suite
Haut de page