Lenovo ThinkPad T400s : nouveau portable fin et léger

01 juin 2018 à 15h36
0
0140000002259452-photo-lenovo-thinkpad-t400s.jpg
L'esthétique particulière des ordinateurs portables ThinkPad de Lenovo (autrefois fabriqués par IBM) a beau ne pas déplacer les foules, leur robustesse a néanmoins conquis de nombreux utilisateurs professionnels. S'il reste éloigné des attributs esthétiques à la mode, Lenovo embrasse néanmoins certaines grandes tendances de l'informatique mobile.

Compromis entre le célèbre ultra-portable ThinkPad X300, concurrent de l'Apple MacBook Air, et le ThinkPad T400 conventionnel, le nouveau ThinkPad T400s s'ajoute ainsi à la déferlante d'ordinateurs fins et légers du moment. Pourvu d'un écran de 14 pouces, cet ordinateur portable ne mesure que 2 centimètres d'épaisseur pour moins de 1,8 kilogramme.

Pour ce faire, Lenovo a fait appel à un écran à rétro-éclairage à LED ainsi qu'à une coque fine renforcée par de la fibre de carbone. Pour le reste, on retrouve un processeur Intel Core 2 Duo à tension normale (2,4 ou 2,53 GHz), une puce graphique Intel GMA 4500MHD et un disque dur de 250 Go ou un SSD de 128 Go. En dépit de sa finesse, il bénéficie malgré tout d'un graveur de DVD multi-format, d'un emplacement ExpressCard, d'un lecteur de carte SD et des connectiques habituelles, dont une sortie DisplayPort.

Le Lenovo ThinkPad T400s est d'ores et déjà commercialisé aux Etats-Unis à partir de 1 600 dollars. Il devrait vraisemblablement débarquer dans nos contrées dans les prochaines semaines.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus et Avanquest : une logithèque pour netbooks
  Duke Nukem Begins  est-il en développement ?
Wikipedia fait son entrée dans Google News
Vidéo : Firefox 3.5 présenté par Tristan Nitot
Paul 'Microsoft' Allen lance sa start-up Xiant
  Command & Conquer 4  annoncé à demi-mot
Fibre : Jean-Ludovic Silicani tacle France Telecom
Kodak arrête la production des Kodachrome
Le président de l'Arcep anticipe deux candidats pour la dernière licence 3G
Chine : le logiciel de censure inquiète les USA
Haut de page