La TNT enfin accessible et gratuite chez Numericable ?

15 juin 2009 à 13h06
0
01706874-photo-logo-tnt-hd.jpg
Lancée en mars 2005, puis en octobre 2008 en haute définition, la Télévision Numérique Terrestre (TNT) n'était jusqu'à présent que difficilement accessible aux abonnés Numericable. L'opérateur se décide enfin à « participer au déploiement de la TNT » en annonçant aujourd'hui que, conformément à la loi, la diffusion du signal TNT sur ses 10 millions de prises sera calée « au plus tard » sur l'échéancier d'arrêt de la diffusion analogique, d'ici la fin de l'année 2011.

Si les 18 chaines gratuites de la TNT font logiquement parti du bouquet de base de Numericable, comprenant un seul décodeur, leur réception sur des télévisions supplémentaires nécessite l'utilisation d'autant de décodeurs additionnels. Ceux-ci sont gracieusement échangés contre un dépôt de garantie, le tuner TNT intégré à la télévision n'étant pas utilisé, une télécommande supplémentaire étant en outre nécessaire.

La réception de la TNT HD en revanche, pourtant gratuite, nécessite la location d'un décodeur haute définition pour 5 euros par mois, quand bien même la télévision intègre son propre tuner TNT HD.

Le calendrier précis du déploiement de la TNT sur le réseau Numericable n'a pour l'heure pas été annoncé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top