Télévision Numérique Terrestre (TNT) : le dossier

31 mars 2005 à 15h59
0
00123314-photo-logo-tnt.jpg
Six chaînes, six petites chaînes, voilà ce qui constituait jusqu'à aujourd'hui l'essentiel de ce qu'il est convenu d'appeler le PAF ou paysage audiovisuel français. Avec un certain retard sur ses voisins européens, la France célèbre aujourd'hui le lancement de la TNT ou Télévision Numérique Terrestre. Si jusqu'à maintenant il fallait bourse délier pour recevoir plus de six chaînes en passant par le câble, l'ADSL ou le satellite, l'avènement de la TNT constitue une petite révolution. En effet, ce ne sont plus six, mais quatorze chaînes gratuites qui sont diffusées dès aujourd'hui en qualité numérique sur un tiers du territoire avec à l'avenir l'arrivée de chaînes supplémentaires, mais cette fois-ci à péage.

L'intérêt premier de la TNT vient de sa nature même qui ne requiert pas, du moins dans la grande majorité des cas, l'installation d'un quelconque dispositif de réception comme cela peut se produire avec le satellite qui nécessite obligatoirement une parabole. En utilisant les ondes hertziennes, la TNT peut théoriquement être reçue par n'importe quelle antenne râteau existante. Ne manque alors plus qu'un décodeur pour traiter le signal et l'afficher sur votre téléviseur. Voici le point sur cette nouvelle norme et sur les premières solutions pour PC.

0000015400121682-photo-ecran-plasma-daewoo-dt-4220nh.jpg

Présentation de la TNT

0000004600123316-photo-logo-dvb-t.jpg
Comme nous le précisions en introduction, la TNT est une norme de diffusion numérique qui utilise les ondes hertziennes. Pour recevoir la TNT il faut tout d'abord être dans une zone géographique couverte par un émetteur DVB-T. La première phase de lancement voit la mise en service de 17 émetteurs couvrant près de huit grandes villes (Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Lille, etc.), soit à peu près 35 % de la population. Attention dans le cas de Lyon, seul l'émetteur de Fourvière est opérationnel, celui du Mont Pilat étant prévu pour une mise en service ultérieure. Dès septembre 2005 de nouveaux émetteurs étendront la couverture de la TNT à près de 50% du territoire. Vers 2007 ce sont ainsi près de 115 sites qui seront en fonctionnement avec à terme l'objectif de couvrir 80% de la population. Dans tous les cas, il est important de savoir que l'avènement de la TNT ne met pas un terme à la diffusion de la télévision hertzienne telle que nous l'avons toujours connue. Pour vérifier si vous pouvez recevoir dès à présent la TNT nous vous invitons à consulter ce site. On précisera au passage que l'arrivée de la TNT brise le monopole de fait de TDF qui jusqu'alors était la seule société a diffuser la télévision hertzienne.

0000011800123312-photo-tnt-la-carte-des-sites.jpg

Carte de France de la mise en place des émetteurs TNT - Source : CSA

000000A000123315-photo-emetteur-dvb-t.jpg
Avant même d'aborder la question du décodeur il nous faut évoquer le problème de l'antenne. Dans l'absolue théorie, toutes les antennes râteau peuvent recevoir les programmes de la TNT. La vérité est quelque peu différente puisqu'il y a plusieurs exceptions qui confirment la règle, à commencer par certaines antennes qui ont une plage de fréquence trop étroite. Si actuellement vous ne recevez ni M6, ni Arte il y a de grande chance qu'il vous faille changer d'antenne pour profiter de la TNT. Dans les habitats collectifs il faudra peut-être réorienter l'antenne pour espérer recevoir la télévision numérique ce qui nécessite de faire appel à un antenniste. En outre dans nombre de copropriétés câblées l'antenne râteau a été déconnectée au profit du câble : dès lors inutile d'espérer capter quoi que ce soit en provenance de la TNT en vous branchant sur la prise d'antenne murale.

Si vous ne disposez pas d'antenne, vous devriez pouvoir trouver des antennes mobiles, compactes, à très large bande (UHF/VHF) qui suffiront pour recevoir la TNT dans de bonnes conditions pour peu que vous choisissiez un modèle amplifié. Ces antennes sont commercialisées pour une trentaine d'euros et notez que si elles nécessitent généralement un adaptateur secteur externe, elles peuvent être autoalimentées par certains décodeurs. La nature numérique du signal fait que l'antenne est beaucoup moins sensible aux parasites et autres perturbations qui posent traditionnellement problème avec la télévision analogique. Toutefois, un peu à la manière des téléphones portables, lorsque le signal est trop faible pour une raison ou pour une autre le flux devient saccadé ou s'interrompt net et il n'est pas question ici de neige, mais simplement d'un écran noir.

0000010400123313-photo-tnt-antenne-uhf.jpg

Antenne mobile pour TNT

Vous êtes dans une zone desservie par la TNT ? Vous disposez d'une antenne compatible ? Alors il ne vous manque plus qu'un décodeur, sorte de porte d'entrée vers la TNT. Comme nous l'évoquions la TNT se base sur une variante du DVB-S (utilisé par le satellite), baptisée DVB-T et établie en 1995 pour permettre de diffuser les programmes au format MPEG2 par les ondes radio. L'adaptateur TNT est indispensable et aura pour mission de décoder le flux MPEG2 reçu depuis l'antenne pour le transmettre à la télévision. Cela signifie que vous changerez de chaîne en utilisant la télécommande du décodeur et non celle de votre téléviseur. Les adaptateurs TNT sont déjà en vente et on en distingue deux types différents. Les moins chers disposent généralement d'un seul tuner alors que les modèles les plus évolués profitent du double tuner et sont commercialisés autour de la centaine d'euros. Cette différence est importante, car avec la TNT il n'est pas question de regarder une chaîne donnée et d'enregistrer en même temps une autre chaîne : pour cela il faut systématiquement recourir à un matériel disposant de deux tuners. La raison de cet impératif est simple : les magnétoscopes ne disposent pas de tuner numérique du coup le premier tuner de votre décodeur sera monopolisé par le magnétoscope alors que le second tuner vous permettra de regarder une autre émission sur votre téléviseur. Dans cet esprit il existe déjà des décodeurs munis d'un double tuner et l'on trouve même des systèmes avec disque dur intégré à un prix forcément plus élevé (500€) ! À l'avenir, les téléviseurs intégreront directement un circuit de réception de la TNT, rendant tout décodeur inutile, mais nous n'en sommes pas encore là.

000000B400123531-photo-d-codeur-tnt-sagem.jpg

Décodeur numérique (modèle Sagem)

Chez Sagem certains décodeurs sont équipés en plus d'un lecteur Compact Flash pour afficher vos photos numériques alors que Siemens propose propose pour sa part un décodeur assez intéressant avec le modèle M740AV. Clairement haut de gamme ce dernier dispose d'un double tuner, de deux prises péritel, du guide des programmes et surtout d'une connectique assez peu ordinaire. Le fabricant a en effet adjoint à son décodeur deux ports USB 2.0 pour relier un disque dur externe afin d'enregistrer les programmes diffusés sur la TNT. Mieux le M740AV dispose d'un connecteur RJ45 pour être relié à votre réseau local et stocker les programmes qu'il enregistre directement sur votre PC. Encore plus fort, le M740AV peut lire les fichiers MP3 et autres photos stockées sur votre PC pour les afficher sur votre téléviseur. Voilà un bel exemple de convergence numérique !

000000DC00123532-photo-d-codeur-tnt-siemens.jpg

Décodeur TNT Siemens M740 AV

Une question de standard...

Le problème du standard de compression est probablement celui qui a fait couler le plus d'encre dans l'hexagone. En effet, deux camps se sont opposés avec férocité : celui des aficionados du MPEG2 et celui des pro MPEG4. L'histoire retiendra à ce sujet que ce n'est pas tant la technologie en elle-même qui causait débat mais plutôt de sombres histoires d'intérêts financiers que certains groupes auraient pu avoir en retardant au maximum le lancement de la TNT. C'est ainsi que le MPEG4, bien que techniquement supérieur, n'a pas été retenu et le gouvernement a finalement tranché en faveur du MPEG2 pour la diffusion des chaînes gratuites. Il s'agit là d'un compromis visant à ne pas retarder encore le lancement de la TNT. Avec le MPEG2, les chaînes TNT profitent d'une qualité SD (Standard Definition) qui équivaut celle du DVD grâce à une résolution de 720x576 en 4/3. D'autres résolutions sont disponibles comme le 544*576 et certains programmes pourraient bénéficier du son 5.1 et d'une diffusion en 16/9. Toutefois et bien qu'il soit techniquement possible de profiter de ces raffinements avec le MPEG2, ceci sera vraisemblablement réservé au MPEG4. Autre avantage du MPEG4 : une résolution HD de 1280x720 ou 1920x1080. Petit souci le MPEG4 ne sera pas lancé avant septembre, au mieux, et sera réservé aux seules chaînes à péage. Autre problème, aucun adaptateur TNT (qu'il soit de salon ou pour PC) ne supporte à l'heure où nous écrivons ces lignes le MPEG4 : ce qui implique qu'il faudra en changer pour recevoir les chaînes avec abonnement. Les adaptateurs TNT pour PC pourraient bénéficier d'une mise à jour logicielle, mais rien n'est moins sûr.

La TNT intègre également le sous-titrage DVB qui devrait permettre de profiter de sous-titres sur la majorité des chaînes, et non plus sur les quelques-unes munies du télétexte. Charge à la chaîne toutefois de choisir si oui ou non elle diffusera des sous-titres pour ses programmes.


Rapide point sur les chaînes

Si nous étions jusqu'alors limités à six chaînes analogiques, cela était dû à certaines contraintes techniques que la TNT permet de lever grâce au multiplexage. Derrière ce mot barbare se cache la possibilité de diffuser plusieurs chaînes sur un seul et même canal. Ainsi, la TNT permet en théorie via le MPEG2 de recevoir un maximum de 36 chaînes et cette limitation devrait être revue à la hausse avec le MPEG4. Dès aujourd'hui la TNT vous permet de découvrir quatorze chaînes gratuites dont six sont les équivalentes numériques de celles que nous avons toujours connues. Nous avons donc droit avec la TNT à , France 2, France 3, Canal +, France 5 et M6 en qualité numérique. Notez qu'Arte ne partagera plus son canal avec France 5, les deux chaînes étant dorénavant diffusées en permanence. On retrouvera en plus de nouvelles chaînes : Direct 8, W9, TMC, NT1, NRJ12, LCP, Public et France 4. Canal+ fait donc parti du bouquet de lancement de la TNT mais il faudra pour en profiter pleinement sélectionner un décodeur compatible avec Syster, la technologie de cryptage utilisée par la chaîne à péage. Un petit mot sur la redevance audiovisuelle qui maintenant adossée à la taxe d'habitation ne changera pas, TNT ou non.

00123551-photo-tnt-les-cha-nes.jpg


Quelques mots sur la qualité

Lors du premier essai de la TNT on est tout de suite conquis par la qualité vidéo qui n'a effectivement rien à envier à un DVD. L'image est généralement bien contrastée et l'on profite d'une netteté largement supérieure à ce que l'on connaissait avec la télévision hertzienne : la différence est flagrante ! De plus, le son est clair et ne souffre pas de bruits parasites comme cela peut être le cas avec la télévision traditionnelle. Il s'agit ici d'un son stéréo, les aléas du NICAM étant définitivement de l'histoire ancienne.

000000DC00123546-photo-tnt-image-1.jpg
000000DC00123547-photo-tnt-image-2.jpg
000000DC00123570-photo-tnt-pinnacle-mediacenter-pctv-200i-3.jpg

Quelques exemples de captures issues de la TNT
Pour illustrer les nouvelles solutions de réception TNT pour PC, nous avons retenu pour des raisons de délai la Pinnacle MediaCenter PCTV 200i. Sachez toutefois qu'il existe d'autres types de tuners TV TNT pour PC avec notamment des périphériques externes USB que l'on trouve chez Pinnacle, Terratec ou Hauppauge. Les constructeurs précédemment cités proposent également divers tuners TNT PCI et il ne faudrait pas passer sous silence le catalogue d'ADSTech qui semble fort complet. L'offre en matière de cartes PCI se divise en deux types de cartes : les cartes exclusives à la TNT et les cartes hybrides capables de recevoir TNT et télévision analogique.

Pinnacle PCTV MediaCenter 200i

Pinnacle est l'un des premiers constructeurs à avoir pu nous fournir sa solution TNT pour PC avec la MediaCenter PCTV 200i. Il s'agit là d'une carte PCI accompagnée d'une offre logicielle que nous allons décrire dans les grandes lignes. Visant l'entrée de gamme, la PCTV MediaCenter 200i, est dédiée à la seule réception de la TNT. En clair la carte ne permet pas de recevoir les chaînes analogiques en plus des chaînes numériques. Il faudra pour cela taper dans des modèles plus haut de gamme dit hybrides comme la PCTV 310i du même constructeur. Commercialisée au prix public conseillé de 99€ TTC, la PCTV 200i se présente sous la forme d'une petite carte PCI. Munie d'un PCB rouge elle comporte peu de composants et on distingue tout juste un tuner numérique et une puce Philips. Son installation est très rapide puisqu'une fois insérée dans un des slots libres du PC, il suffit de la relier à l'antenne TV, aucun raccordement à la carte son n'étant nécessaire. Au sujet de la connectique, la carte offre en plus de la prise coaxiale pour l'antenne une entrée Composite et une entrée S-Vidéo pour la capture vidéo ainsi qu'une prise mini-jack servant à raccorder le récepteur infrarouge de la télécommande.

0000011800118643-photo-pinnacle-pctv-mediacenter-200i.jpg

Pinnacle MediaCenter PCTV 200i

Avant de profiter de la TNT il faudra toutefois passer par l'installation du logiciel Pinnacle MediaCenter livré sur le CD accompagnant la carte. Attention, seul Windows XP Service Pack 2 est ici supporté par le logiciel. Son installation prend un certain temps d'autant qu'à son terme il faudra redémarrer le PC. Cette formalité accomplie, un assistant vérifie automatiquement le paramétrage du PC avant de vous proposer de détecter les chaînes disponibles. Cette étape est quelque peu délicate puisque selon le type d'antenne et votre localisation il faudra peut-être désactiver la recherche rapide afin de trouver un maximum de chaînes. En effet le logiciel n'a jamais été capable de détecter une seule chaîne en mode rapide sur notre système de test. Notons également qu'à Paris les chaînes du Canal 21 semblent poser problème, la réception de TMC et Direct8 étant compromise. Une fois les chaînes détectées, il ne vous reste plus qu'à valider et à double cliquer sur l'icône MediaCenter apparue sur votre bureau.

0000011800123311-photo-tnt-pinnacle-mediacenter-pctv-200i-2.jpg
0000011800123310-photo-tnt-pinnacle-mediacenter-pctv-200i-1.jpg

Réglages et réception de chaînes avec Pinnacle MediaCenter

Lancé récemment par Pinnacle, le logiciel MediaCenter tend à remplacer l'ancien PCTV Vision en proposant une sorte d'alternative au fameux Windows Media Center. Avec Pinnacle Media Center l'utilisateur peut non seulement profiter de fonctions basiques pour regarder la télévision, mais également regarder ses DVD, écouter la musique stockée sur son ordinateur ou bien encore compulser les photos ou les vidéos présentes sur son PC, le tout depuis une interface unifiée. Bien que l'interface en question soit plaisante, elle ne saurait rivaliser avec celle de Microsoft du fait de certaines lacunes notamment au niveau de l'ergonomie. C'est ainsi que tous les réglages passent par une application séparée, alors que le logiciel exige le .NET FrameWork de Microsoft ainsi que le runtime SQL ! On a connu plus souple et plus léger...

000000F000123538-photo-p-nnacle-mediacenter-pctv-200i.jpg
000000F000123539-photo-pinnacle-mediacenter-pctv-200i-1.jpg

Logiciel Pinnacle MediaCenter PCTV 200i

Mais revenons-en à la télévision qui peut être regardée en mode fenêtré ou plein écran selon vos souhaits. Du côté des performances, l'occupation CPU engendrée par la PCTV MediaCenter 200i ne dépasse par les 18% sur notre machine de test à base de Pentium 4 3.4 GHz. Le logiciel propose naturellement une fonction de TimeShifting (qu'il faudra d'abord activer dans les réglages) ainsi qu'un module d'enregistrement des émissions. Celles-ci sont sauvegardées au seul format MPEG2 et il n'est pas possible de changer de codec ou même de personnaliser le niveau de compression. Il faudra se contenter de profils prédéfinis (VCD, SVCD, DVD) et les programmes ainsi enregistrés pourront être gravés sur CD ou DVD. Hélas il n'est pas possible d'enregistrer des captures fixes de vos programmes. De même le logiciel MediaCenter ne permet pas de visualiser les sources vidéos reliées à la carte qu'elles soient Composite ou S-Vidéo. Sachez enfin que toutes les fonctions du Pinnacle MediaCenter sont contrôlables depuis la télécommande fournie.

000000F000123543-photo-pinnacle-mediacenter-pctv-200i-2.jpg
000000F000123544-photo-pinnacle-mediacenter-pctv-200i-3.jpg



Pinnacle MediaCenter PCTV200i

4

Les plus

  • Logiciel tout-en-un
  • Télécommande

Les moins

  • Pas de réception des chaînes analogiques
  • Enregistrement en MPEG2 uniquement
  • Certaines lourdeurs du logiciel

0

Fonctionnalités7

Qualité visuelle9

Prise en main7

Conclusion

0000008C00123561-photo-antenne-rateau.jpg
Le coup d'envoi de la TNT est donné, et au vu de la qualité effectivement constatée tant au niveau de l'image que du son il serait dommage de s'en priver. Les quatorze nouvelles chaînes de la TNT ne sont peut-être pas des plus palpitantes (certains regretteront par exemple l'absence de chaîne d'information en continu) mais elles ont le mérite d'exister et d'être gratuites. En outre, on profite dorénavant d'une véritable qualité numérique sur les six premières chaînes nationales. Le choix du MPEG2 reste un sujet de débat d'autant que l'arrivée du MPEG4 pour la fin de l'année rendra la plupart des décodeurs actuels obsolètes. Ceux-ci pourront certes continuer de recevoir les chaînes gratuites en MPEG2, mais les chaînes payantes en MPEG4 ne seront pas à leur portée. Il faudra donc repasser par le tiroir-caisse si vous tenez à vous abonner à des chaînes payantes. Par ailleurs, la problématique de la réception que ce soit au niveau de l'antenne ou de la zone géographique pourrait légèrement freiner l'essor de cette technologie. Certes il n'est pas ici question de poser une parabole, mais le fait de ne pas savoir avec certitude si son antenne capte la TNT est tout de même ennuyeux. On regrettera enfin l'absence, du moins pour le moment, de guide électronique unifié des programmes de la TNT.

Pour terminer quelques mots sur la PCTV MediaCenter 200i de Pinnacle qui s'est révélée être une très bonne carte. Peu onéreuse elle est parfaite pour profiter de la TNT dans de très bonnes conditions avec une offre logicielle multifonction. Certes le MediaCenter est perfectible, mais grâce à lui Pinnacle propose un plus grand nombre de fonctionnalités que la plupart de ses concurrents. En outre, la télécommande infrarouge livrée permet de profiter de la TNT sur son PC tout en étant avachi dans le canapé. Au final, le seul vrai défaut de la PCTV MediaCenter 200i vient de sa non-compatibilité avec les chaînes hertziennes : c'est un peu comme si vous deviez choisir dès l'achat entre fromage ou dessert !

La TNT vous intéresse ? Retrouvez ci-dessous une sélection de produits TNT issus du comparateur de prix de Clubic.com


00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Les cartes PCI :


00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Pinnacle PCTV MediaCenter 200i
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Hauppauge WinTV Nova-T
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Terratec Cinergy T2 (externe)
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'ADS Tech Instant TV DVB-T PCI




00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Les décodeurs TNT :


00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Metronic Zapbox Single (Décodeur simple)
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Technisat Digipal 2 (Décodeur simple)
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Metronic Zapbox HD80 (Disque dur intégré)
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Sagem PVR 6280T (double tuner et disque dur intégré)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0

Actualités du moment

TNT : le point sur Clubic.com
Sony veut créer 'l'iTunes de la vidéo'
500 000 consoles Nintendo DS vendues en Europe
Intel lance Truland pour les serveurs
Ulead lance DVD MovieFactory 4.0
Windows XP 64 est (enfin) finalisé !
Deux nouvelles failles dans Norton Antivirus
Un heatpipe costaud chez ThermalTake
De nouvelles captures pour Tycoon City : New York
NEC va activer le support DVD-R DL sur le ND-3520
Haut de page