Will Evans : "Arkeia fait référence dans la sauvegarde Linux et demain dans la virtualisation"

01 juin 2018 à 15h36
0
Président (CEO) d'Arkeia Software, éditeur de logiciels de protection et de sauvegarde de données dont le siège est basé à Carlsbad, Californie, William Evans précise la stratégie de la société sur un marché en croissance.

02182368-photo-bill-evans.jpg
AB - William Evans, bonjour. Votre nomination à la tête d'Arkeia Software en novembre 2008, peu après l'entrée dans le capital de l'entreprise de nouveaux investisseurs privés californiens, a-t-elle été l'occasion d'un changement de stratégie ?

WE - Faire connaître d'avantage l'excellente qualité de nos solutions de sauvegarde a été l'un de mes premiers objectifs en prenant la direction d'Arkeia Software. Avec plus de 10 millions de dollars investis ces cinq dernières années, principalement dans notre R&D, nous disposons désormais de solutions pertinentes autour de la virtualisation et du cloud-computing.

Promouvoir cette nouvelle offre dédiée aux environnements virtualisés, offre complémentaire de nos produits existants, justifie également notre priorité, à savoir intensifier le développement de nos actions marketing et de communication. Ces opérations sont très stimulantes pour notre réseau de revendeurs et nos clients. Nous comptons ainsi être reconnus sur le marché de la virtualisation tout comme nous le sommes en tant que référence de la sauvegarde des environnements Linux.

AB - Comment se distingue Arkeia sur un marché de la protection de données et de la sauvegarde en réseau où s'activent des acteurs comme BackBone, Bacula et les poids lourds Veritas (Symantec), CA ARCserve et EMC ?

WE - Il y a 10 ans, Arkeia a été le premier éditeur à assurer avec des solutions professionnelles la protection de données en environnement Linux. Aujourd'hui, nous supportons plus de 150 plateformes, dont une centaine sous Linux. L'excellence de notre support et notre 'coût de possession' (TCO ou Total cost of ownership) des plus compétitifs sont également de précieux atouts. Ils nous permettent de fidéliser nos clients et d'en séduire de nouveaux.

AB - Quelle est la démarche commerciale d'Arkeia sur le marché de la sauvegarde d'environnements virtuels ?

WE - Arkeia Software offre deux solutions distinctes et complémentaires pour les environnements virtualisés. La première se traduit par notre agent dédié aux serveurs VMware ESX pour une sauvegarde au niveau de l'hyperviseur. La seconde correspond à notre serveur de sauvegarde disponible sous forme d'appliance virtuelle prête à être déployée sur un serveur ESX ou ESXi. Cette appliance virtuelle a l'avantage de pouvoir sauvegarder non seulement d'autres machines virtuelles, mais aussi des serveurs physiques. Les entreprises bénéficient ainsi d'une solution de sauvegarde unifiée pour l'intégralité de leur infrastructure informatique.

AB - Comment envisagez-vous le proche avenir d'Arkeia Software ? La société va-t-elle rester indépendante ?

WE - Grâce à un engagement à long-terme et des investissements dans la technologie Arkeia, la société peut offrir des solutions uniques et une réelle expertise sur le marché de la sauvegarde en entreprise. Par exemple, nous sommes le seul éditeur à proposer nos serveurs de sauvegarde selon 3 modes de déploiement: sous forme de logiciel traditionnel, d'appliance physique ou virtuelle.

Etre indépendant nous donne une grande marge de manoeuvre en termes d'investissements en ressources de développement. Notre priorité reste la fourniture de solutions optimales pour répondre aux réels besoins de nos clients. Grâce à la virtualisation, le cloud-computing, la déduplication, etc., la courbe de l'innovation s'accélère dans le domaine de la protection des données. Avoir cette liberté est notre avantage.

AB - William Evans, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E3 :  Divinity 2 - Ego Draconis  PC et Xbox 360 illustré
 Enermax, Seasonic : alimentations 80 Plus Gold en vue
Free permet de désactiver le point d'accès FreeWifi
Google encadre les résultats avec Google Squared
Vidéo : Android sur un Eee PC 900, c'est possible
Socialisation : les Américains doublent la mise
Un fleuron d'Intel en phase terminale, la fin d'un règne
Vevo : Sony Music signe avec YouTube et Universal
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
E3 :  Left 4 Dead 2  , du gameplay en vidéos (màj)
Haut de page