TF1 reprend le contrôle du nom de domaine Wat.tv

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002022540-photo-wat-tv.jpg
A quelques jours du lancement du nouveau TF1.fr, le groupe audiovisuel s'est offert une belle frayeur en perdant pendant quelques heures le contrôle du nom de domaine wat.tv qui pointait depuis dimanche soir vers une page parking et des liens sponsorisés.

« Nous avions programmé un renouvellement automatique du domaine et par sécurité, nous avions également prévenu nos deux prestataires en début de semaine dernière. Mais la procédure a échoué et nous cherchons encore à comprendre ce qui s'est passé » nous précise Olivier Abecassis, Directeur de Wat.tv et Directeur Adjoint de e-TF1.

Inaccessible pendant une vingtaine d'heures, Wat.tv aurait ainsi perdu plus de 500 000 visites et près de 2 millions de pages vues. « La grande question est de savoir si cette panne aura des conséquences sur notre référencement naturel, à l'origine de l'essentiel de notre trafic de 3 millions de visiteurs uniques par mois » ajoute Olivier Abecassis, dont le site revendique désormais le troisième rang sur un secteur historiquement dominé par YouTube et Dailymotion.

Mal venu pour TF1, qui devrait dévoiler dans 2 jours son nouveau site www.TF1.fr, l'incident pourrait également nuire à l'image du .tv, extension nationale des petites îles Tuvalu dans le Pacifique, mais dont la gestion est sous traitée à des sociétés américaines comme Verisign et eNom, rapportant au passage plusieurs dizaines de millions de dollars au petit archipel polynésien.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Adieu eBay ! StumbleUpon retrouve son indépendance
Bruxelles pourrait forcer les opérateurs à autoriser la VOIP
Palm Pre : lancement le 17 mai aux Etats-Unis ?
Le LG Xenon débarque chez AT & T
Du décalage ventes de jeux PC en magasins / en ligne
La situation de Deadline Games ne s'arrange pas
MSI aussi prépare une carte mère microATX Intel X58 ?
Skype bientôt racheté à eBay par ses fondateurs ?
Satyam fait de Tech Mahindra son repreneur
L'utilitaire Google Update passe en mode open source
Haut de page