60% des internautes défavorables à la loi Hadopi

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que le Sénat vient de publier la dernière version en date de la loi « Création et Internet », accessible en ligne via ce lien, un sondage réalisé par l'Ifop pour le compte du Journal du Dimanche révèle mercredi que 60% des sondés se disent défavorables au dispositif de riposte graduée défendu par le gouvernement.

Les nombreuses réactions suscitées par le texte sur le Web |clubic|en général et parmi vos très nombreux commentaires de nos lecteurs |fin|suffisaient jusqu'ici à montrer que le projet Hadopi ne recueille qu'un assentiment très modéré parmi la population des technophiles. Il semblerait finalement qu'il en aille de même pour le commun des internautes.

Réalisé auprès de 1004 internautes entre les 6 et 8 avril, le sondage de l'Ifop indique en effet que 33% des sondés se disent « plutôt favorables » ou « tout à fait favorables » à la riposte graduée. 18% expriment l'opinion « plutôt pas favorables », et 42% votent « pas du tout favorables ». Parmi les sympathisants UMP, 46% approuvent alors que 51% rejettent la riposte graduée. Toutes gauches confondues, l'opposition à ce dispositif monte à 69%.

0190000002016796-photo-sondage-hadopi-ifop-jdd.jpg


Sur l'ensemble des internautes interrogés, 24% estiment que le dispositif se révèlera efficace, tandis que 69% estiment qu'il ne le sera pas. Parmi ceux qui admettent pratiquer le téléchargement illégal, la proportion de ceux qui pensent que la riposte graduée ne portera pas ses fruits montera à 80%. Endurcis dans le crime, sauraient-ils déjà parfaitement vers quelles autres sources d'approvisionnement se tourner ? On pourra consulter le détail de cette étude via ce lien (PDF).

Rappelons que la commission mixte paritaire, chargée d'harmoniser la future loi entre les deux versions du texte successivement votées par le Sénat, puis par l'Assemblée, est revenue sur un certain nombre de mesures votées début avril par les députés, à commencer par celle qui préconisait que l'abonné suspendu ne paie pas la part correspondant à l'accès à Internet de son abonnement triple play|clubic| (voir Hadopi : la commission mixte paritaire durcit le texte)|fin|.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vote : l'Europe fait alliance avec l'américain MTV
LeMonde.fr et Liveradio passent le cap des 400 000 téléchargements sur l'App Store
Propriété industrielle : accès libre et gratuit à la base de données
L'Europe s'attaque aux sites du Jihad
Super Talent lance un premier SSD de 512 Go
Ad:tech - Julien Bercy, Purl :
M6 Mobile mise sur la Nouvelle Star pour recruter de nouveaux clients
Acer Aspire Timeline : ultra-portables à CPU Intel ULV
Widget : la W3C examine un brevet d'Apple
D100 : Bouygtel lance un routeur WiFi ou 3G via une clé USB
Haut de page