BlueKiwi adapte le réseau social pro au mobile

01 juin 2018 à 15h36
0
02005636-photo-bluekiwi-mobile.jpg
Editeur français de logiciels sociaux professionnels, BlueKiwi adapte son offre aux smartphones à travers une interface web dédiée et de nouveaux widgets.

BlueKiwi 2009, évolution majeure de la plateforme de création et d'animation de réseaux sociaux professionnels, permet désormais aux utilisateurs d'un Blackberry, d'un iPhone, d'un terminal sous Symbian ou sous Windows Mobile de : suivre en temps réel les conversations sur Bluekiwi, réagir directement depuis son mobile ou encore connaitre les mises à jour apportées par les membres de son réseau d'entreprise. Parallèlement, un kit de développement permet aux utilisateurs d'enrichir le catalogue existant avec leurs propres widgets.

« Notre objectif est de développer des usages 2.0 toujours plus professionnels. Nos clients doivent donc pouvoir interagir avec leurs réseaux où qu'ils se trouvent et comme ils le souhaitent », affirme dans un communiqué Carlos Diaz, président et co-fondateur de BlueKiwi Software.

Dévoilées lors de l'expo Web 2.0 à San Francisco, Californie, ces nouvelles fonctionnalités seront mises à disposition des clients de BlueKiwi à partir du 7 avril 2009 et ce, sans coût supplémentaire. Rappelons-le, malgré la concurrence de ténors du logiciel d'entreprise comme IBM, Oracle ou Microsoft, BlueKiwi a notamment séduit Dassault Systèmes, Alcatel, BNP Paribas et Finaref.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Eric Tong Cuong : « Le branding est la réponse à l'inflation des budgets de référencement »
Une diffusion par Steam pour  America's Army 3
L’UFC porte de nouvelles plaintes contre CDiscount
Amnistie pour les téléchargements pré-Hadopi !
Conficker : un virus ou une opération marketing ?
Acer Hornet : un media center sous Ion à 300 dollars ?
KPN n'est pas intéressé par la 4ème licence 3G
Conficker : dégâts limités mais alerte maintenue
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
Asus ne commercialisera plus de smartphones en France sous sa propre marque
Haut de page