Mininova : 1,03 M€ de revenus, procès en vue

Hébergé aux Pays-Bas, le célèbre site de partage de liens BitTorrent Mininova.org fait depuis près d'un an l'objet de menaces répétées émanant de l'organisation hollandaise chargée de la lutte contre le piratage, la Brein (Bescherming Rechten Entertainment Industrie Nederland), et pourrait bientôt avoir à justifier sa position devant la justice locale puisque selon le site TorrentFreak, un procès serait prévu pour la date du 20 mai prochain. Les administrateurs de Mininova risquent d'avoir fort à faire : la déclaration de revenus déposée par leur société révèle des revenus de l'ordre de 1,03 million d'euros pour l'année 2007, un chiffre d'affaires que la Brein tentera logiquement d'interpréter comme une conséquence indirecte du piratage.

Mininova n'héberge pas son propre tracker BitTorrent mais référence des milliers de liens permettant d'accéder à des contenus, légaux ou illégaux, et revendique quelque 25 millions de pages vues par jour. La Brein réclame la mise en place d'un dispositif de filtrage sur le site, de façon à ce que tous les contenus soumis au droit d'auteur et ne pouvant légalement être distribués par ce biais soient systématiquement évincés, avant même leur publication.

01329614-photo-logo-mininova.jpg

Cette nouvelle affaire interviendra après que le verdict a été rendu dans l'affaire The Pirate Bay, dont le procès a récemment pris fin en Suède. A la différence de The Pirate Bay qui, souvent, a joué l'arme de la provocation, Mininova pourra arguer disposer d'une page de contact expliquant aux ayant-droits comment faire retirer d'éventuels liens torrent litigieux. Ses administrateurs défendent un point de vue similaire à celui que règlemente la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) française : ils refusent la mise en place d'un filtrage a priori, mais se disent prêts à supprimer rapidement les contenus qui pourraient poser problème une fois avertis.

Les importants revenus générés par le site, dont l'unique activité est la distribution de liens torrent (certains sont parfaitement légaux - distributions Linux par exemple, mais l'on trouve dès la page d'accueil du site films, albums et logiciels qui normalement sont payants) risquent de servir le propos de la Brein. D'après ArsTechnica, le chiffre d'affaires réalisé par Mininova, essentiellement grâce à la publicité affichée sur ses pages, s'élevait en effet à 600 000 euros en 2006, puis 1,03 million en 2007. Un trésor de guerre qui, à tout le moins, lui permettra d'armer quelques avocats compétents pour son procès !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Bomberman : pionnier du Battle royale et roi du multijoueurs local
Qu'est-ce qu'un bloatware et comment s'en débarrasser ?
Un enfant dépense plus de mille dollars sur l'App Store, Apple efface son ardoise et adresse des excuses
Quelles nouveautés à venir dans la prochaine version de Microsoft Office sur macOS ?
Test Sonos Roam : la mini enceinte portable Bluetooth, WiFi et vocale qui bouscule la concurrence
Bon plan Antivirus : -60% sur Bitdefender Total Security pour sécuriser votre vie numérique !
CyberGhost VPN : une offre spéciale à mini prix à ne pas rater
PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Test OnePlus Watch : une première montre connectée abordable et endurante
Les Apple AirPods Pro à prix choc chez Amazon ce weekend !
Haut de page