Caramail aurait finalement trouvé un repreneur..

Jérôme Bouteiller
03 février 2009 à 12h49
0
00FA000000488835-photo-caramail.jpg
L'abandon des négociations entre le groupe Lycos et son management français ne signifie pas pour autant la fin de tous ses services en ligne.

Selon nos confrères de Génération NT, le groupe allemand aurait finalement décidé de vendre Caramail.com à la société Noesis Systems Ltd qui devrait reprendre les comptes mail de tous les utilisateurs de Caramail qui en feront la demande avant le 1er mars prochain.

Essentiellement connue pour son service de dialogue en direct « WorldBiggestChat », Noesis Systems Ltd semble être un essaimage du groupe Lycos puisque les détenteurs du nom de domaine worldsbiggestchat.com sont des salariés danois de Jubii, l'une des seules marques communautaires de Lycos amenée à survivre au démantèlement du groupe.

Intervenant deux semaines avant la fin programmée de Caramail, cet ultime coup de théâtre permettra en tout cas à cette marque emblématique du web hexagonal de survivre à la disparition de sa maison mère. Reste à savoir si les utilisateurs de Caramail lui resteront fidèles...

0280000001898440-photo-noesis.jpg
Le futur Caramail?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top