Géolocalisation : Moscou rattrape progressivement son retard

Par Matthieu Dailly
le 26 décembre 2008 à 17h43
0
00DC000001598030-photo-satellite-terre.jpg
Le Russie vient de procéder au lancement de trois nouveaux satellites de son système de naviguation Glonass, concurrent du GPS américain et de Galiléo, le projet européen.

Cette opération à eu lieu jeudi 25 décembre sur le cosmodrome russe de Baïkonour vers 10H43 GMT. Ces satellites d'un poids de 1,4 tonne chacun viennent s'ajouter aux 17 appareils du système Glonass déjà en orbite sur les 24 prévus pour être opérationnels en 2009. Leur durée de vie est de sept ans. Le projet est censé permettre, via des navigateurs portables, de localiser au mètre près des objets et des personnes, et de déterminer leur vitesse au sol et en mer.

Concernant Galiléo, le lancement et le déploiement des 26 satellites restants (phase FOC pour Full Operational Capability) est, lui, prévus pour 2010. Le tout devant théoriquement être opérationnel en 2013. La Russie aurait, elle, effectuée 27 tirs spatiaux en 2008 battant le record de 2007 (26 tirs).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top