Bruxelles presse le déploiement de la télévision mobile

11 décembre 2008 à 16h31
0
01814952-photo-television.jpg
La télévision numérique terrestre mobile débarquera-t-elle en France un jour ? C'est en tout ce que souhaite la Commission européenne qui presse les fabricants et les opérateurs de s'entendre sur le déploiement technologique.

Interrogé par l'AFP, Viviane Reding, la commissaire chargé des nouvelles technologies déclare : « Nous nous opposons, en ce qui concerne le lancement de la télévision mobile, à toute réglementation contraignante ou procédure d'autorisation fastidieuse ». Les 27 membres de l'Union doivent donc rattraper leur retard et mener à bien le déploiement de la télévision mobile au travers du système de radiodiffusion hertzienne numérique, choisi comme standard européen en mars 2008.

En France, la télévision mobile aurait dû débarquer pour les Jeux Olympiques mais parmi les treize chaines susceptibles de signer un accord d'autorisation avec le CSA, seul NextRadioTV et NRJ Group ont accepté. C'est véritablement la question du financement de cette technologie qui est remise en question par les acteurs.

Les chaines demandent aux opérateurs de prendre en charge 87% des coûts de déploiement et suggèrent la mise en place de forfaits spéciaux mensuels (environ une dizaine d'euros) pour la diffusion sur téléphones mobiles et de répercuter le prix sur les baladeurs multimédia compatibles.

De leur côté les opérateurs mobiles de l'Hexagone refusent en bloc cette proposition. Bouygues Telecom souhaite bénéficier de plusieurs mois pour entamer des négociations nécessaires. Orange semble avoir une position radicalement opposée à celle des chaines et si l'on ne connaît la nature de la demande de l'opérateur numéro un, l'une des chaines expliqué aux Echos : « Cette offre nous a refroidis. Et nous allons rencontrer à nouveau Orange dans les prochaines semaines pour donner notre réponse ». Chez SFR, les choses ont été refusées sans plus d'explication.

Au milieu de ces discussions, il serait légitime de s'interroger sur les besoins réels de l'exploitation d'une fréquence dédiée à la télévision numérique terrestre mobile. En effet, si cette technologie n'autorise pas un visionnage en déplacement, la télévision par connexion Internet mobile semble gagner de plus en plus de popularité. Chez Orange, plus d'un million d'abonnés possèdent un forfait Internet illimité et la télévision en streaming est le service le plus populaire du portail mobile derrière les actualités et la musique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top