IBM confie sa logistique à Geodis, filiale de la SNCF

Par
Le 03 décembre 2008
 0
00aa000001423236-photo-ibm.jpg
« Big Blue » externalise la gestion de ses flux physiques. Dans un contrat avec Geodis, filiale de la SNCF depuis 2008, le groupe informatique se séparerait de sa plate-forme mondiale de pilotage logistique IBM Global Logistics pour presque 300 millions d'euros, selon une information du quotidien Les Echos. Un accord sur dix ans qui pourrait représenter un chiffre d'affaires proche du milliard d'euros par an pour la firme française.

0064000001800722-photo-geodis-2.jpg
« Cette opération est un formidable accélérateur pour la transformation de Geodis en un acteur global du secteur », explique Jean-Louis Demeulenaere, son directeur général délégué. Une stratégie entamée en 2007 et qui vise à recentrer les activités de l'entreprise sur la logistique. Un évènement qui aura fait qu'à l'été 2008 la SNCF s'assurait le contrôle total de Geodis pour quelque 600 millions d'euros.

« IBM souligne, depuis longtemps, qu'une entreprise mondialement intégrée crée plus de valeur lorsqu'elle se focalise sur des activités stratégiques qui permettent la différenciation, tout en développant des partenariats pour ce qui n'est pas au coeur de son métier » souligne, pour sa part, Gary Smith, vice-président logistique globale et chaîne d'approvisionnement intégrée chez IBM .

0096000000131680-photo-new-article-haut-debit.jpg
Si l'autorité de régulation donne son accord, cette opération pourrait être finalisée durant le premier trimestre 2009. Elle s'inscrirait alors dans une tendance globale de concentration des activités de service. Comme quoi, les flux physiques ont (toujours) la cote.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top