Sierra Wireless veut racheter Wavecom à la barbe de Gemalto

Jérôme Bouteiller
02 décembre 2008 à 11h16
0
01673728-photo-wavecom.jpg
Coup de théâtre dans le M2M. Visé depuis deux mois par une offre publique d'achat (OPA) émanant de son compatriote Gemalto, le français Wavecom sort de son chapeau un chevalier blanc : le groupe canadien sierra-wireless, également spécialisé dans les composants mobiles.

Soutenu par le conseil d'administration et les fondateurs de Wavecom, Sierra Wireless vient de déposer une OPA amicale sur la société française. Estimée à 218 millions d'euro, la transaction valorise chaque action Wavecom à 8,5 euros, largement au delà des 7 euros proposés ces dernières semaines par Gemalto et de son cours de clôture de lundi soir (6,81 euros).

Bien décidé à créer un nouveau « leader global dans les communications sans-fil », le conseil d'administration de Wavecom présentera l'opération à ses actionnaires le 8 décembre prochain. Un délais qui permettra peut être à Gemalto de formuler une contre proposition...
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top