Netbook World Summit : l'éducation au coeur de la stratégie du Libre

01 décembre 2008 à 17h00
0
0096000001796966-photo-netbook-world-sum.jpg
« La différence entre les ordinateurs et la téléphonie réside dans le fait que, par définition, le téléphone n'est pas un système ouvert. Il y a là une dimension culturelle fondamentale. » C'est par ces mots de Walter Bender, le fondateur de Sugar Labs et ancien président du projet OLPC, que s'est ouvert, lundi 1er décembre, le Forum Mondial du Netbook (Netbook World Summit). Un évènement qui s'est tenu dans le cadre du Forum Mondial du Libre à Paris (Open World Forum).

00C8000001796972-photo-walter-bender.jpg
Pendant deux jours, à la Maison de la Chimie, près de 160 intervenants provenant d'une vingtaine de pays se sont succédés pour exposer leur vision du marché du Libre. Appuyée par le mouvement des Floss (Free / Libre / Open Source Software), cette manifestation a, entre autres, fait la part belle à l'éducation. Le professeur du MIT (Massachusetts Institut of Technology) Walter Bender s'est par exemple longuement étendu sur le sujet. Car, pour lui, « l'apprentissage et la science sont des outils d'émancipation et d'autonomie ». Une conception qui se matérialise à travers des projets tels que celui de la fondation One Laptop Per Children (OLPC) qui vise à fournir aux états qui le désirent du matériel pédagogique via un terminal spécifique connecté et bon marché (environ 200 dollards) : l'OLPC XO.

00C8000001796978-photo-olpc-xo-2.jpg
L'OLPC XO est pensé comme un tremplin. Divers programmes simplifiés, dans un premier temps, aident l'enfant à se familiariser avec l'informatique. Logiciel multimédia permettant des prises de vues ou encore logiciel de conception sonore (du plus simple au plus sophistiqué), toute l'interface, développée par Sugar, vise à « stimuler la créativité » des enfants tout en leur permettant de s'exprimer. Les composants de ce terminal, dont une deuxième version est attendue pour 2010, seraient par ailleurs « entièrement non polluants. Nous allons même prochainement mettre en route un circuit de recyclage », explique Lionel Laské, le président d'OLPC France. Un point majeur étant donné que « le netbook tend à réunir deux marchés distincts: celui des pays émergents et celui des pays plus industrialisés », selon Walter Bender.

Aujourd'hui, près de 400.000 OLPC auraient déjà été livrés, en particulier en Amérique avec l'Uruguay et Haïti ou en Afrique avec le Rwanda.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  F.E.A.R. 2  : pas de démo jouable avant janvier 2009
La  Games Convention  mal en point ?
Vreel ouvre au public : partage de vidéo en DivX
Microblogging : Six Apart rachète et ferme le service Pownce
Nokia dévoile son smartphone N97 à écran tactile et à clavier
FightAIDS@Home : l'équipe Clubic fête ses trois ans !
SFR dévoile l'offre et la neufbox fibre optique
The Pirate Bay bloqué au Danemark
Midway Games vendu pour un euro symbolique ?
Bouygues Telecom unifie ses portails mobiles sous la marque i-mode
Haut de page