Facebook Connect : redéfinir l'identité virtuelle

Par
Le 01 décembre 2008
 0
00c8000000558137-photo-logo-de-facebook.jpg
En plus d'être le réseau communautaire le plus important de la Toile, Facebook affiche clairement de nouvelles ambitions : redéfinir votre identité virtuelle. En effet, la firme californienne de Palo Alto vient de dévoiler Facebook Connect, qui ajoute une nouvelle dimension à l'écosystème des applications développées pour les utilisateurs du réseau.

Dave Morin, ancien employé de Apple et désormais chargé du développement de la Plateforme Facebook explique : « aujourd'hui, nous annonçons Facebook Connect [Il s'agit] de la prochaine évolution de la plateforme Facebook qui permet aux utilisateurs de 'connecter' leur identité, amis et préférences de vie privée sur Facebook à n'importe quel autre site. Cela permettra aux sites tiers d'intégrer et de proposer encore plus de fonctionnalités pour la Plateforme Facebook même en dehors du réseau ».

Dans un premier temps, il suffira à l'utilisateur de Facebook de connecter son compte utilisateur à un site partenaire au travers d'un système d'authentification chiffré. De cette manière, l'internaute utilise les mêmes informations d'identification sur chacun des sites web, et ce, tout en conservant un droit de modification sur les données qui doivent être rendues publiques : informations personnelles, professionnelles, photos, groupes, amis... Puisque le carnet de contacts de Facebook fait partie des données qui peuvent être rendues portables, les éditeurs pourront développer des applications à caractère social directement sur les sites Internet tiers.

01796744-photo-facebook-connect.jpg


Avec Facebook Connect, le réseau communautaire envisage donc d'être véritablement le point central de l'internaute autour duquel graviteraient plusieurs partenaires. Une telle stratégie est aussi suivie par Google et son initiative OpenSocial ainsi que par Yahoo! qui a récemment dévoilé son Open Strategy. L'ouverture est donc le mot-clé des acteurs majeurs de l'Internet qui tentaient auparavant d'anéantir toutes les interopérabilités de peur de perdre leurs utilisateurs.

Avec 120 millions d'inscrits, pour Facebook, l'enjeu est de taille et il se dessine de nouvelles perspectives de monétisation future. Selon une étude du cabinet IDC, seuls 57% des utilisateurs de réseaux communautaires auraient cliqué sur une publicité l'année dernière, dont 11% se seraient soldées par un achat. Charlene Li, du cabinet Forrester Research, déclare au New York Times : « il est de plus en plus clair que les annonceurs ne savent pas s'y prendre sur Facebook [...] mais si vous prenez un groupe d'amis sur Facebook et les placer sur un site de voyage, là ou ils passent la plupart de leur temps et donc génèrent plus de trafic publicitaire [...] il se pourrait qu'il y ait une nouvelle opportunité (pour Facebook) de recevoir en contrepartie, une part de ses revenus ».

L'année dernière, Facebook a dû annuler Beacon, son programme de publicité très controversé qui exploitait les données privées des utilisateurs à des fins commerciales... Mark Zuckerberg, PDG de la firme, fut d'ailleurs obligé de reconnaître les torts publiquement...  Quelques mois plus tard, l'utilisateur est-il prêt à faire confiance au réseau communautaire pour diriger son identité virtuelle ?

D'après Dave Morin, Facebook Connect devrait voir le jour dans les prochaines semaines.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top