Le Paquet Telecom obtient la faveur de la Commission Européenne

28 novembre 2008 à 12h14
0
00C8000001418110-photo-drapeaux-de-l-union-europ-enne-et-de-la-france-sous-l-arc-de-triomphe-le-30-06-08.jpg
Jeudi dernier, les mesures du Paquet Telecom ont reçu la faveur des 27 Etats-Membres de l'Union Européenne. Le dispositif, qui vise à harmoniser les technologies et les tarifs des télécommunications au sein de l'Union tout en protégeant les consommateurs, a donc reçu le feu vert pour être débattu au Parlement Européen en vue d'une adoption l'année prochaine. Notons également le retrait de l'amendement 138, déposé par Guy Bono, qui freinait la loi anti-piratage Création et Internet du gouvernement français.

Les communications téléphoniques internationales en Europe sont véritablement le coeur du problème. A ce jour, le prix d'un SMS depuis un pays vers un autre est facturé en moyenne à 29 centimes d'euro hors taxe. Les ministres européens souhaitent plafonner ce tarif à 11 centimes. Outre un délai de portabilité du numéro fixé à 24 heures et la mise en place de deux numéros d'urgence (112 et 116), la commissaire européenne Viviane Reading, veut relancer la concurrence notamment avec une facture moyenne plus basse pour le consommateur. Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la Consommation explique à l'AFP : « nous avons voulu aller vite, parce que nous pensons que c'est un sujet qui est vraiment attendu par les consommateurs ».

Le parlement Européen envisage aussi de créer un organisme de régulation des télécommunications et du déploiement de la TNT au sein de l'UE. Baptisé ORET, ce dernier assurerait un marché équilibré avec des conditions de concurrence équitable pour les différents acteurs. Sur Internet, les données personnelles des utilisateurs, notamment celles publiées sur les réseaux commmunautaires, bénéficieraient d'un meilleur niveau de sécurité et les fournisseurs d'accès à Internet devraient mettre en oeuvre plusieurs mesures visant à sécuriser leurs clients.

Le retrait de l'amendement 138

Au sein du Paquet Telecom, Guy Bono et daniel-cohn-bendit avaient déposé l'amendement 138 qui précisait qu' « aucune restriction aux droits et libertés fondamentales des utilisateurs finaux ne doit être prise sans décision préalable de l'autorité judiciaire en application notamment de l'article 11 de la charte des droits fondamentaux, sauf en cas de menace à la sécurité publique où la décision judiciaire peut intervenir postérieurement ».

Ce texte s'oppose frontalement au projet de loi Création et Internet visant à réguler les droits d'auteur sur la Toile et à établir des mesures contre le piratage avec une riposte graduée. Le 24 septembre dernier, le Président de la République avait demandé le retrait de cet amendement mais cette proposition fut rejetée en bloc par José Emmanuel Barrosso, le président de la Commission Européenne.

La décision du retrait de l'amendement fut applaudie par la ministre de la Culture Christine Albanel et par les lobbys de l'industrie musicale et cinématographique qui tentent de mettre en oeuvre une législation contre les téléchargements illégaux abusifs. Mme Albanel explique qu' : « à cause de l'amendement n°138, la défense des libertés, auxquelles le projet de loi Création et Internet ne porte aucune atteinte, a pu servir de paravent à un combat d'arrière-garde, livré au détriment des artistes et des industries culturelles qui représentent des centaines de milliers d'emplois dans notre pays ; les choses sont désormais claires et les ennemis des créateurs devront se battre à découvert »

De son côté, Guy Bono déclare ouvertement : « quoi qu'ils en disent, cet amendement posait manifestement des problèmes à Nicolas Sarkozy et à ses amis les majors » avant d'expliquer : « rien ne justifiait son retrait si ce n'est la mise en place d'un projet de loi français contraire à ces même principes, au premier rang duquel le droit à un procès équitable. ». Par la suite, l'amendement en question sera reproposé en seconde lecture au Parlement européen.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
OnePlus dévoile OnePlus TV, sa marque de TV connectée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top