Christian Goaziou, iGraal : « Malgré la crise, notre C.A. croit de 30% par mois »

Par
Le 28 novembre 2008
 0
Fondateur d'iGraal, Christian Goaziou présente cette société spécialisée dans le cash back, un concept consistant à restituer aux internautes des rétro-commissions sur leurs achats. Il revient sur son modèle, en pleine croissance, malgré la crise qui s'annonce...

JB - Christian Goaziou, bonjour. En quelques mots, comment définissez vous votre métier ?

00fa000001793588-photo-christian-goaziou.jpg
CG - iGraal offre la meilleure solution pour acheter moins cher sur le Net. En cumulant cashback et bons de réduction, nous apportons une solution simple pour augmenter le pouvoir d'achat des internautes. Autrement dit : iGraal, c'est tous les marchands du Net, moins cher.

JB - Avec 300 000 utilisateurs, quelle position revendiquez vous sur le marché du "cash back" ?

CG - Nous sommes en deuxième position du marché , avec le plus gros réseau de marchands partenaires (700) et le plus généreux pour l'internaute. eBuyclub est encore devant nous.... ils ont 7 ans de plus, mais nous les rattrapons. Surtout, notre solution intégrée au navigateur, nous différencie et offre sans conteste la meilleure solution du marché en Europe, pour acheter moins cher sur le net.

JB - Microsoft a testé le cash back aux Etats-Unis. Redoutez vous que des géants comme Google ou Yahoo se lance à leur tour sur ce segment ?

CG - Microsoft et Kelkoo font des tentatives pour fidéliser leur audience avec du cashback. Ce n'est pas une menace pour nous, bien au contraire. Un, cela valide que le cashback est un marché à fort potentiel. Deux, nous saurons être meilleurs qu'eux, car c'est notre seul focus. D'ailleurs nous sommes déja approchés par des géants du secteur, pour envisager des partenariats.

JB - Pourriez vous tester de nouveaux services rémunérateurs pour les internautes comme la publicité ou l'affiliation ?

CG - Je ne crois pas à la publicité rémunérée. Pourquoi ? les gens cliquent et abusent très vite pour gagner de l'argent facilement, mais à terme les marchands ou les annonceurs s' aperçoivent que ce trafic n'est pas rentable. En revanche, nous pourrions rémunérer des membres pour leur rédaction d'articles ou leurs recommandations.

JB - Depuis l'éclatement de la crise financière, sentez vous un plus grand intérêt des internautes pour des services pouvant leur permettre d'optimiser leur pouvoir d'achat ?

CG - Malgré la crise, notre chiffre d'affaire croit de 30% par mois ! Pas de ralentissement en vue... justement, parce que iGraal permet d'acheter moins cher sur le Net. Crise ou pas crise, notre service gratuit répondant à un besoin constant d'acheter moins cher, je suis vraiment très confiant pour l'avenir.

JB - Christian Goaziou, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top