Google pourrait se séparer de 10.000 employés

26 novembre 2008 à 18h40
0
00F0000001791146-photo-logo-de-google.jpg
En dévoilant ses résultats pour le troisième trimestre de l'année 2008, Google indiquait sans préciser équilibrer ses coûts de fonctionnement. D'après des sources du magazine californien WebGuild, sous cette bien jolie formule se cacheraient en fait jusqu'à 10 000 licenciements. En apparence inébranlable, le géant de l'Internet commence à montrer quelques signes de faiblesse, à l'instar de son concurrent Yahoo, en difficultés depuis quelques mois déjà.

Google emploie officiellement un peu plus de 20.000 salariés, auxquels doivent en fait s'ajouter 10.000 employés temporaires (intérimaires et équivalents de contrats à durée déterminée) qui, en étant renouvelés ou en changeant de poste régulièrement, ne sont pas comptabilisés dans le décompte officiel. La société a ainsi pu rester discrète au sujet des licenciements puisqu'elle n'est tenue de communiquer que ceux qui proviennent de ses effectifs permanents. Elle aurait déjà pu licencier discrètement plusieurs centaines d'employés temporaires, d'après les sources de WebGuild.

Face au contexte de crise économique qui touche tout particulièrement la publicité, sa principale source de revenus, le leader de la recherche aurait décidé de réduire le nombre de ces employés. Contactée par la presse spécialisée américaine, la porte parole Jane Penner a refusé d'indiquer en détails combien de postes seraient concernés, admettant toutefois qu'il était « prévu depuis un moment de réduire significativement ce nombre. »

Le géant de l'Internet est finalement moins épargné par le ralentissement économique qu'il n'y parait, en témoigne la fermeture de certains projets annexes comme le monde virtuel Lively. Reste à voir comment la bourse va réagir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top